Sur "Francetvinfo", l’ancienne présentatrice météo a répondu aux questions les plus posées sur Internet à son sujet. Elle s'est confiée sur son départ de "TF1", et sa sœur, Françoise Laborde.

Une interview pour le moins originale. Catherine Laborde, ex-présentatrice de la météo sur TF1, était l’invitée d’Adrien Rohard dans "Face au moteur de recherche", courte émission diffusée sur Francetvinfo. Elle a accepté de répondre aux questions les plus posées par les internautes sur le moteur de recherche Google à propos d’elle. Sans aucun tabou, elle a avoué, par exemple, combien elle gagnait à TF1 : 4 500 € par mois.

Catherine Laborde est aussi revenue sur son récent départ de la chaîne de télévision. "Je voulais quitter la météo avant qu’elle ne me quitte et parce que le temps passe (…). Il y a plein de chose à faire dans la vie, il fallait que je quitte TF1 pour aller faire toutes ces choses-là", a-t-elle répondu à la question "pourquoi Catherine Laborde a-t-elle quitté la météo ?". Interrogée sur le parallèle entre son départ et celui de Claire Chazal, elle a expliqué être partie pour ne pas se retrouver dans la même situation. "Je ne voulais pas partir dans un conflit", a-t-elle précisé.

A lire aussiLes adieux émouvants de Catherine Laborde après son dernier bulletin météo

Publicité

Catherine et Françoise Laborde sont brouillées depuis plusieurs années

Au cours de l’interview, Catherine Laborde s’est également exprimée sur ses sœurs, l’aînée, Geneviève, inconnue du grand public, et Françoise, la cadette, journaliste télévision. Avec cette dernière, les relations sont très compliquées et ce, depuis longtemps. "Quand j’ai décidé de m’inscrire au Conservatoire de Bordeaux, elle m’en a beaucoup voulu. Je prenais une place qui lui était réservée", a-t-elle expliqué. Elle a repris le terme "frérocité" du psychanalyste Jean-Bertrand Pontalis pour décrire leurs rapports. "C’est ce qui existe entre Françoise et moi encore. C’est très douloureux à vivre", a-t-elle confié devant la caméra de Francetvinfo. Les deux soeurs sont brouillées depuis plusieurs années.

Pour l’avenir, la présentatrice originaire de Bordeaux a de nouveaux projets, notamment le théâtre et l’écriture. "Et puis ne rien faire, j’aime beaucoup ne rien faire. Je suis une vraie paresseuse", a-t-elle ajouté avec un petit sourire malicieux. Celle qui fêtera ses 66 ans le 8 mai a également mentionné une "petite maison au bord de l’Atlantique" où elle compte passer le plus de temps possible, avec son mari, "un être exceptionnellement intelligent et drôle".

En vidéo sur le même thème : On a retrouvé Catherine Laborde et c’est plutôt étonnant