Cet été, certaines piscines municipales d’Europe ont assoupli leur règlement, permettant ainsi aux nageurs de se dévêtir encore un peu plus. 

"Journée sans maillot" le 24 juillet prochain dans les piscines municipales de Madrid ! L’annonce a de quoi surprendre et pourtant elle est bel et bien sérieuse. La maire de la capitale espagnole l’a en effet confirmée dans un mail envoyé aux 21 arrondissements de sa ville, rapporte Direct Matin. Dans ce courrier, elle explique que pendant une journée, toutes les piscines municipales de Madrid pourront autoriser les nageurs à venir profiter des bassins dans le plus simple appareil. Exit donc le maillot une pièce et même le mini bikini, le 24 juillet prochain, dans les piscines qui participeront à la "Journée sans maillot", on pourra donc faire des longueurs tout nu. A noter : cette journée s’appelle également la "Journée du maillot optionnel". Les plus pudiques seront donc toujours les bienvenus.

A lire aussi – Ce que vous avez le droit de faire nu en public et en privé

Les enfants pourront également participer à la "Journée sans maillot"Les communes devront prendre soin de bien préciser si leur réglement a été modifié ce jour-là et ce, dès l’entrée de leur établissement pour éviter les mauvaises surprises. Quant aux enfants, ils pourront également participer à l’évènement mais à la seule condition qu’ils soient accompagnés d’un adulte. "Le corps n’a rien de criminel, et la meilleure manière que nous ayons trouvée pour transmettre cette idée est de ne pas utiliser de vêtements quand cela n’est pas nécessaire", a expliqué au journal El Pais, le président de l’association pour le développement du naturisme, à l’origine de cette journée spéciale.

Publicité

A lire aussi - Manger au restaurant tout nu, comment ça marche ?

En Suède, une récente décision du médiateur en charge de la lutte contre les discriminations pourrait bien faire jurisprudence, et permettre aux femmes de se baigner seins nus dans les piscines municipales du pays. Officiellement aujourd’hui, et comme c’est le cas en France, la gente féminine doit cacher sa poitrine pour pouvoir profiter des bassins publics. Mais chez nos voisins du nord de l’Europe, "le cas d’une personne transgenre a bouleversé cette ‘règle’, qui pourrait devenir caduque", rapporte Le Figaro Madame. Toujours d’après les informations du magazine, mi-juin, "une personne transgenre se rend dans une piscine municipale de la capitale avant d’être exclue parce qu’elle s’y baignait seins nus. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais le baigner déçu saisit le médiateur suédois en charge de la lutte contre la discriminations… et obtient gain de cause".

Depuis, les médias locaux avancent que cette affaire devrait faire jurisprudence. "Ainsi, toutes les femmes qui souhaiteraient nager seins nus devraient être désormais libres de le faire, quelle que soit leur identité sexuelle", souligne Le Figaro Madame.

En vidéo - Scène de douche dans une télé-réalité hongroise : on voit tout !

Publicité