Ce lundi au Raincy (Seine-Saint-Denis), une femme âgée de 25 ans a été dépouillée de 5000 euros par trois hommes se faisant passer pour des policiers.

A en croire la préfecture, l'arnaque est en vogue en Seine-Saint-Denis. Ce lundi, une jeune femme de 25 ans a été spoliée de 5000 euros par des malfaiteurs à la fausse identité, rapporte Le Parisien. Prétextant une perquisition de véhicule, les voleurs ont arrêté la victime avant de la menotter et de la conduire chez elle. Une fois sur place, ils ont fouillé l'appartement avant de repartir avec 5000 euros. Il y a quelques semaines, la préfecture de Seine-Saint-Denis avait alerté les citoyens de la recrudescence de ce mode opératoire.

Un voiture et un gyrophare

Lundi vers 11 heures du matin, trois hommes soit-disant policiers ont arrêté une jeune femme au Raincy. Un simple gyrophare posé sur une voiture banalisée a suffi pour que la supercherie fonctionne. Dupe, la femme a obéi aux ordres du trio. Sommée de les conduire chez elle après qu'elle a été menottée, la femme a indiqué son domicile aux malfaiteurs. Deux d'entre eux sont finalement "montés dans l'appartement" et "ont fouillé toutes les pièces" selon Le Parisien qui cite une source policière, réelle cette fois-ci. Le trio est ensuite reparti avec une cagnotte de 5000 euros, laissant la femme volée seule sur place.

A lire aussi - Les cinq plus gros braquages français de ces dernières années

Un nouveau mode opératoire ?

Publicité
"La préfecture de Seine-Saint-Denis a recensé 240 agressions par 'fausse qualité', notamment perpétrées par des faux policiers, en 2014", écrit Le Parisien. L'administration avait d'ailleurs prévenu ses concitoyens en février, en appelant notamment à "une vigilance toute particulière" envers "toute personne inconnue (…) se prévalant de la qualité d'agent public". Il est peu probable que tous les réels agents publics soient connus des habitants, de curieuses situations pourraient donc voir le jour.

Vidéo sur le même thème - Que faire pour contrer une arnaque au rétroviseur ?