Un habitant de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne) a été retrouvé mort le 18 octobre dernier dans son appartement. Le cambodgien s’était pendu 8 ans auparavant sans que personne ne le sache.

Macabre découverte à Bussy-Saint-Georges en Seine-et-Marne. D’après une information du Parisien, un individu a été découvert mort le 18 octobre dans son logement, où il s’était pendu il y a plus de huit ans.

Né au Cambodge, Thomas Ngin était installé à Bussy-Saint-Georges depuis 2001. Selon la police, l'homme s’était suicidé en 2005 suite à des problèmes d’argent issus de nombreuses dettes impayées. Il s’est pendu à l’aide d'un drap accroché sur sa porte d’entrée.

Il aurait dû avoir 50 ans aujourd’hui

Avant de se suicider Thomas Ngin, qui était agent de sécurité, s’était engagé dans une procédure aux prud’hommes contre son employeur. S'il était en vie aujourd'hui, le cambodgien aurait dû avoir 50 ans dans les prochains jours.

Factures, courriers, réclamations sont donc restés sans réponse pendant huit ans sans que personne ne se doute de quelque chose. C'est finalement suite aux  nombreux loyers impayés que le syndic de l’immeuble a décidé de saisir l'appartement pour le vendre aux enchères le 3 octobre dernier. Lorsque le nouveau propriétaire s’est rendu à son nouveau logement avec un serrurier, il a alors découvert le cadavre en décomposition.

Publicité
Selon Le Parisien, le Cambodgien était en froid avec sa famille, laquelle a décidé de rompre tout contact avec lui. Ses voisins pensaient par ailleurs que l’homme était retourné dans son pays d'origine.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité