Ségolène Royal qui fait la promotion de l’infidélité. C’est la nouvelle campagne qui sera bientôt lancée par Victoria Milan, spécialiste des rencontres extraconjugales. Une image qui ne plait guère à la présidente du Poitou-Charentes, qui a décidé de réagir.

Le site victoriamilan.fr s’apprête à lancer une nouvelle campagne d’affichage. « Laissez libre cours à votre passion, ayez une affaire » peut-on lire sur les affiches qui seront bientôt placardées dans les rues de la capitale pour promouvoir le site spécialisé dans la rencontre extraconjugale. Un slogan accompagné de la photo de Ségolène Royal, ainsi transformée en égérie de l’infidélité, dans une posture qui rappelle la couverture du Parisien Magazine, pour lequel elle posait telle la Liberté guidant le peuple.

Publicité
Ségolène Royal loin d'être séduiteUn détournement qui est loin d’avoir séduit la présidente de la région Poitou-Charentes, qui a décidé de répliquer. « Je trouve inadmissible l'utilisation de mon image et de mon nom à des fins commerciales » a ainsi indiqué Ségolène Royal au Figaro. « C'est une violation de la loi, et notamment de l'article 9 du Code civil. J'ai engagé des démarches pour leur demander de retirer cette campagne ».

Une campagne assuméeDe son côté, la société Digisecmedia, à laquelle appartient Victoria Milan, assume parfaitement son choix. « Ségolène Royal est une personne moderne et avant-gardiste qui pousse les gens et autres personnalités publiques à être courageux. Beaucoup de femmes et d'hommes partagent sa vision et la prenne comme modèle » a expliqué au quotidien son manager, Aishah Vassalo. Ségolène Royal incarnerait a ainsi « la liberté et la passion qui manque à la vie de tant de gens mariés ou en couple » et serait donc « la meilleure personne pour  incarner » la vision de la société.