Alors que la somme de 4 000 euros avait été évoquée dans les médias, l'ex-compagne de François Hollande a rectifié le tir samedi et a dévoilé le montant de sa rémunération.

Le journal 20 Minutes a récemment affirmé que Valérie Trierweiler avait touché 4 000 euros dans le cadre d’une séance photo pour le magazine japonais Richesse. Dans un tweet publié samedi, la principale concernée a contesté et a affirmé avoir été payée 800 euros. De plus, elle a expliqué avoir reversé la totalité du montant perçu au Secours populaire, avant de d'inviter le quotidien à corriger ses propos.

A lire aussi - Découvrez le nom donné à Valérie Trierweiler dans une BD

Valérie Trierweiler devrait revenir sur sa jeunesse et sur son passage à l’Elysée

Le magazine japonais, qui a prévu de publier trois suites à son dernier numéro, a réalisé de nouveaux clichés de Valérie Trierweiler afin d'illustrer ses articles. Dans ces derniers, l'ex-compagne de François Hollande devrait revenir plus longuement sur sa jeunesse et sur son passage à l’Elysée.

Publicité
Sur les premières photos publiées dans Richesse, l'ancienne journaliste de Paris Match apparaissait très blonde et beaucoup plus jeune que d’ordinaire. Les internautes l'avaient d’ailleurs moquée et avaient accusé le magazine d’avoir eu recours au logiciel de retouche Photoshop. Une utilisation qu’avait par la suite confirmée Valérie Trierweiler avec humour.

En vidéo sur le même thème - François Hollande, un peu gêné, parle de la photo avec Valérie Trierweiler dans son bureau