En publiant samedi dernier des images de la reine Elizabeth II faisant le salut nazi, le tabloïd The Sun s’est attiré les foudres de Buckingham Palace. Mais pas que. Des internautes ont en effet choisi la dérision en postant sur Twitter des photos de diverses personnalités, (faussement) accusées d’être partisantes d’Adolf Hitler.

Rupert Murdoch, pris pour cible par les internautes

Samedi, une vidéo quelque peu compromettante d’Elizabeth II a été dévoilée au grand jour par le journal britannique The Sun. On y découvre la future reine, alors âgée de 6 ou 7 ans, faisant le salut nazi à la demande de son oncle Edward, partisan du national-socialisme.

 

Profondément choquée par ce scoop, Elizabeth II aurait demandé l’ouverture d’une enquête afin d’identifier le responsable de cette fuite, souligne Paris Match. De son côté, The Sun a assuré qu’il s’était procuré le document de manière "légitime".

 

Mais le tabloïd s’est également retrouvé sous le feu des critiques des internautes qui, consternés, ont choisi de réagir de manière ironique en publiant des clichés de personnalités (réelles ou fictives), en train de lever la main, tel que… Rupert Murdoch, le principal actionnaire du Sun. Tour d’horizon des meilleurs détournements !