Sorti ce mercredi dans les salles obscures, le film d’animation est brocardé par la "Manif’ pour Tous" qui met en avant des scènes particulièrements gênantes du film, dont la scène finale qui se termine en orgie.

Le film Sausage Party suit les aventures de Franck et Brenda, respectivement saucisse et brioche pour hot-dog. Ils sont faits l’un pour l’autre mais sont enfermés dans leur emballage respectif, au sein d'un supermarché. Lorsqu'un jour, un client les achète, ils s'imaginent enfin libres... mais décident de s'enfuir en découvrant que les êtres humains n'ont qu'un but : les dévorer.

Un film d'animation banal à première vue... sauf que les images, les jeux de mots et les situations tendancieuses sont légions dans ce long-métrage interdit aux moins de 13 ans. Et cela dérange la Manif’ pour Tous. Le mouvement considère l'œuvre comme un film d'animation pornographique et veut son accès refusé aux moins de 17 ans, comme c’est le cas aux États-Unis.

À lire aussi – Rocco Siffredi : découvrez la bande-annonce de son biopic "Rocco"

"Cachez cette saucisse que je ne saurais voir"

Sur son compte Twitter, l’organisme a mis en valeur une scène particulièrement crue du film. Plusieurs tacos s’y adonnent à des pratiques qu'on pourrait qualifier de "sensuelles"... s'il ne s'agissait pas de tacos. Attention les yeux, c'est tout de même assez explicite.

Sur Twitter, les réactions sont mitigées. Les uns dénoncent la pudibonderie de la Manif pour Tous :

D'autres, à l'image de Jean-Frédéric Poisson, s'insurgent : 

Les réalisateurs, quant à eux, assurent avoir simplement voulu produire un film plein de "blagues graveleuses", comme le rapporte Le Figaro.

Publicité
En outre, la scène finale fait référence au titre du film : une sausage party, ou "soirée entre saucisses", désigne aux Etats-Unis une fête dont la plupart des participants possèdent... des attributs masculins. De manière tout aussi "subtile", taco party, soit "soirée entre tacos", a le même sens mais pour les femmes.

Vidéo sur le même thème – Film X : les regrets de Frédéric Mitterrand