Le garçon de 9 ans a été enlevé dans la nuit de jeudi à vendredi par son père. L'homme souffrirait de troubles psychologiques.

Vendredi, vers 22 heures, une alerte enlèvement a été lancée pour retrouver Nathaël, un enfant de 9 ans. Il passait ses vacances à Romenay, une commune de Saône-et-Loire. L'alerte indiquait que le kidnappeur était le père de l'enfant, un homme de 58 ans.

Nathaël a été retrouvé sain et sauf samedi, d'après RTL. Plusieurs témoins auraient donné l'alerte après avoir aperçu le père et son fils au bord d'une rivière, dans le Vaucluse. L'enfant était séquestré dans la maison de son géniteur, un "taudis avec tout ce que vous pouvez imaginer à l'intérieur" selon le maire du village le plus proche, interrogé par Le Parisien.

À lire aussi – Alerte enlèvement : ce que l’on sait de la disparition des trois enfants dans le Rhône

"Des tendances imprévisibles"

Le père de Nathaël, qui a perdu ses droits de garde et de visite en mars dernier, s'est introduit dans la maison des grand-parents de son fils, où ce dernier passait ses vacances, et a simuler la forme de son corps avec des coussins placés sous la couette. Il avait déjà refusé de rendre Nathaël à sa mère en 2012, le gardant avec lui pendant 2 mois, affirme RTL.

Publicité
"Personne ne peut le raisonner", a déploré la mère du garçon en parlant de son ex-mari au Parisien. "Il a des tendances imprévisibles", ajoute-t-elle au journal. La demi-soeur de Nathaël, quant à elle, a affirmé à BFM TV que sont père est "desespéré" et qu'on "lui enlève ce qu’il veut le plus au monde". L'accusé sera jugé pour enlèvement et séquestration au tribunal de Chalon-sur-Saône, et devra subir une expertise psychiatrique.

Vidéo sur le même thèmeAlerte enlèvement : disparition de Nathaël en Saône-et-Loire