Ce mardi, un léger tremblement de terre s'est produit à quelques kilomètres du port de Saint-Nazaire. La magnitude du séisme a été mesurée à 3,9.

© Capture / Bureau Central Sismologique Français

Ce mardi, la terre a tremblé aux abords de l'île de Noirmoutier ainsi que de l'île d'Yeu, toutes deux en Vendée. Survenu aux alentours de 13h36 à environ 72 kilomètres des côtes de Saint-Nazaire, le séisme a été mesuré à une magnitude de 3,9 sur l'échelle de Richter. 

Malgré la proximité de l'épicentre, les habitants Islais et les Cagnottes n'ont ressenti que très faiblement les secousses du tremblement de terre. Ce dernier se situait alors à une profondeur de 13 kilomètres, comme l'a noté le Réseau National de surveillance Sismique (Rénass). Un facteur qui a fortement joué dans l'absence de dégat: "(le séisme) a pu être ressenti, de façon 'très faible', à Noirmoutier, Belle-Ile-en-Mer ou l’Ile d’Yeu", a même signalé le quotidien régional L'Echo de la Presqu'île.

Une secousse précédente le 30 mai

De même que les séismes dans la région sont rares, leur magnitude reste relativement faible. Comme l'a rapporté le quotidien Ouest France, selon les informations du Département analyse, surveillance et environnement (Dase): "la dernière secousse dans ce secteur (à moins de 100 km) a eu lieu le 30 mai dernier. Sa magnitude était alors de 2,2 sur l'échelle de Richter".

Publicité
D'une manière plus générale, le dernier tremblement de terre, survenu le 22 mai dernier, avait été mesuré à une magnitude de 4,7. L'épicentre était alors plus proche de la Grande-Bretagne et n'avait été que faiblement ressenti dans le Pas-de-Calais, ne causant aucun dégat.

Vidéo sur le même thème : Un tremblement de terre filmé dans une piscine 

Publicité
Publicité