Sœur Danielle se trouvait dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray ce mardi, face aux terroristes avant l'assassinat du prêtre Jacques Hamel. Celle qui a donné l'alerte aux forces de l'ordre témoigne de l'horreur qu'elle a vécue.

"Arrêtez ! Vous ne rendez pas compte de ce que vous faites !" Ce sont les suppliques entendues par sœur Danielle ce mardi, lorsque deux terroristes se sont introduits dans l'église pour s'en prendre au prêtre rendant la messe, Jacques Hamel. Au micro de RMC, repris par BFM TV, la religieuse déplore l'impuissance des personnes présentes face aux deux forcenés.

Sœur Danielle dit avoir "pris la fuite" lorsque les deux hommes se sont emparés du prêtre et "l'ont forcé à se mettre à genoux". Elle a pu s'échapper pendant que les trois hommes se débattaient, ce qui a permis aux autorités d'être alertées.

À lire aussi – Saint-Étienne-du-Rouvray : qui était Jacques Hamel, le prêtre tué après la prise d’otages ?

"C'était enregistré"

France 2 a également récolté le témoignage de soeur Danielle. Elle évoque "la peur, surtout, quand ils sont rentrés". "Je ne pensais pas qu'ils allaient s'acharner sur Jacques", ajoute-t-elle, mais elle n'a compris ce qui allait arriver qu'au dernier moment, lorsqu'elle a vu "un couteau dans la main droite" du tueur.

Publicité
La religieuse a avoué à France 2 que l'acte "était enregistré". "Un sermon en arabe" aurait été déclamé par l'un d'eux devant l'autel avant d'assassiner le prêtre. la police a en effet retrouvé un appareil d'enregistrement sur les lieux.

 

Publicité