Une femme de 28 ans a épousé un octogénaire en 2015. Elle est poursuivie en justice pour abus de faiblesse à l’encontre d’une personne vulnérable. 

A Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, une femme âgée de 28 ans s’est mariée avec un homme de 82 ans, dont l’état de santé pose question.

Aujourd’hui, cette femme est poursuivie pour "abus de faiblesse à l’encontre d’une personne vulnérable", rapporte le journal Ouest France. Elle encourt dix mois de prison avec sursis. Pour l’avocat de la partie civile, le contract de mariage n’aurait jamais dû être signé. Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc doit rendre son jugement le 28 juin.

A lire aussi : Impôt sur le revenu : et si le mariage n’était plus un bon parti ?

Un mariage d’amour

Le mariage a eu lieu le 28 avril 2015. Lors du repas qui a suivi la cérémonie, le restaurateur est intrigué par le mari qui était "seul à table et blême". Cet octogénaire est sous tutelle depuis qu’il a fait un AVC. Le juge des tutelles et le ministère public n’avaient cependant pas émis d’opposition à cette union.

Une enquête a été ouverte et un médecin légiste a examiné l’octogénaire en affirmant que ce dernier était dans une incapacité physique et psychique totale.

Publicité
Son épouse était présentée comme l’aide de vie de son mari, mais devant le juge elle a refusé ce statut. Elle a parlé "d’un mariage d’amour". "Il m’a demandé d’arrêter mon boulot, je suis restée avec lui. J’ai appris à l’aimer, malgré la différence d’âge".  

En vidéo sur le même thème : Ivre, elle ruine un mariage.