Audrey Pulvar a décidé de prendre la parole sur Twitter pour répondre aux commentaires qui n’en finissent plus depuis l’annonce, dimanche soir, de sa rupture avec Arnaud Montebourg.

Il y avait eu le tweet de Valérie Trierweiler. Il y aura désormais le SMS d’Audrey Pulvar. Dimanche soir, c’est par un texto que la journaliste informe l’AFP de sa rupture avec Arnaud Montebourg. Un geste qui n’a pas tardé à susciter commentaires et moqueries, notamment sur Twitter où un nouveau hashtag « j’informe l’AFP » n’a pas tardé à faire son apparition.

 

C’est donc sur le réseau social qu’Audrey Pulvar a décidé de prendre la parole et de s’expliquer pour remettre les pendules à l’heure et mettre fin aux dérives. 

L’une des grandes questions qui a agité la toile ces derniers jours était celle du SMS. Pourquoi Audrey Pulvar a-t-elle choisi d’envoyer un  texto à l’Agence France Presse pour annoncer sa rupture. La journaliste a répondu que c’était pour couper l’herbe sous le pied des paparazzis.

 


 

Publicité
 Une mise au point d’autant plus nécessaire que paraît aujourd’hui dans le magazine GQ une interview d’Audrey Pulvar, où la journaliste évoque sa relation avec Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif. « A un moment, j'ai considéré qu'être la compagne d'Arnaud Montebourg m'empêchait de faire mon métier de journaliste neutre. Pas de mon fait, mais parce qu'aucun employeur ne voulait plus me faire crédit » déclare-t-elle dans les colonnes du magazine. Des propos qui prennent une autre dimension maintenant que le couple est séparé. Mais cet entretien, Audrey Pulvar l’a accordé il y a un mois, et la journaliste entend bien éviter les dérives quant aux commentaires à ce sujet.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :