Le mouvement des "bonnets rouges" crée pour s’opposer à l’écotaxe et demander plus d’emploi en Bretagne, a inspiré d’autres mouvements contestataires en France. Pour faire entendre leurs revendications, certains ont ainsi pris pour symbole un bonnet bleu, rouge, vert et même rose. Découvrez à quoi correspond chaque couleur.

Les bonnets n’ont jamais été aussi tendances que cet hiver. Et pour cause, depuis que les opposants à l’écotaxe en Bretagne ont fait du bonnet rouge un véritable symbole, d’autres contestataires leur ont emboité le pas. Et pour ne pas créer de confusions, tous les groupes ont veillé à choisir une couleur qui leur est propre. Après les "bonnets rouges", l’Hexagone voit ainsi fleurir depuis quelques jours plusieurs autres groupes aux couvre-chefs d’hiver colorés. Planet vous propose un point sur les différentes revendications qui se cachent derrière ce panel de couleurs.

Les bonnets rouges dénoncent l’écotaxe et réclament de l’emploi Nés en Bretagne, les bonnets rouges ont d’abord eu vocation à s’opposer à l’écotaxe voulue par le gouvernement. Le mouvement s’est ensuite étendu au secteur de l’emploi pour en réclamer davantage dans cette région, avant de s’étendre jusqu’aux environs de Paris. Des bonnets rouges ont en effet récemment fait leur apparition dans la Sarthe, les Yvelines et  l’Oise. Une propagation du mouvement qui a quelque peu modifié les revendications premières. Plus que pour s’opposer à l’écotaxe, les bonnets rouges de Paris ont ainsi appelé à manifester "dans la capitale à l’occasion du 11 novembre" pour réclamer "l’armistice fiscale", rapporte en effet France Info TV.

Les bonnets verts contre la hausse de la TVA sur les transports publicsTous les usagers des chemins de fer français sont invités par l’Association des voyageurs-usagers à porter un bonnet vert lors de leurs déplacements en TGV, RER, TER, métro, bus et tramway et ce, pour protester contre la hausse de la TVA sur les transports publics. Celle-ci doit en effet passer de 7% à 10% dès le 1er janvier 2014 et se fera donc ressentir sur le prix des billets.

Les bonnets jaunes appellent à une réforme de la Sécurité socialeSelon les informations de L’Express, sous les bonnets jaunes se cacheraient les Français réclamant "une remise à plat du système de sécurité sociale français" ainsi que "la liberté de choisir" la complémentaire santé de leur choix.

Les bonnets bleus pour les policiersSelon les informations du Journal du Dimanche, ce mouvement serait né mardi dernier lors d’une manifestation à Marseille. Plusieurs policiers auraient alors décidé de se regrouper sous le symbole du bonnet bleu pour réclamer "la fin du blocage des salaires", de "meilleures conditions de travail", davantage de moyens et la fin de "la baisse de l’indemnité spécifique des risques pour les plus jeunes agents".

Les bonnets roses pour les militants de la Manif pour tousAlors que Frigide Barjot a récemment appelé à fêter le premier anniversaire de la Manif pour tous, les militants de ce mouvement anti-mariage gay ont décidé de prendre le bonnet rose comme symbole de leur opposition au mariage pour tous, mais également à la procréation médicalement assistée (PMA) et à la gestation pour autrui (GPA). Sous cette couleur se cache aussi leur opposition à la réforme des rythmes scolaires et au "le matraquage fiscal des familles".

Publicité
D’autres mouvements de couvre-chefs tricotés ont également récemment vu le jour comme celui des bonnets noirs en Hautes-Alpes pour demander la révision de la Convention protégeant les loups, les bonnets blancs contre la réforme de rythmes scolaires soutenue par Vincent Peillon ou encore les bonnets oranges contre la hausse de la TVA sur les centres équestres. Et alors que la grogne fiscale ne semble pas faiblir en France, d’autres couleurs de bonnet pourraient bien être prochainement attribuées à de nouvelles contestations.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :