Une femme a été placée en garde à vue pour avoir ravitaillé un détenu de la prison de Rouen. Elle avait caché les objets dans son soutien-gorge.

Une femme de 26 ans a été interpellée et mise en garde à vue pour avoir tenté de faire passer des objets à un détenu de la prison de Rouen, rapporte Francetv Info. La jeune femme, habitante du Petit-Quevilly (Seine-Maritime) s’est fait démasquer aux portes de l’établissement.

Elle avait placé quantité de choses dans son soutien-gorge : 5 petits téléphones portables avec chargeurs, une carte Sim, 75 cigarettes, 5 g de cannabis, deux paquets de feuilles à rouler, une recharge pour cigarette électronique, 20 euros en liquide, et deux paquets de viande.

A lire aussi-Un soutien-gorge provoque un incident à la prison de Villefranche-sur-Saône

Publicité
L’interpellée a expliqué à la police avoir voulu déjouer les contrôles de sécurité. Elle devrait être jugée en comparution immédiate pour remise illicite d’objets en milieu carcéral et détention illicite de stupéfiants.

Le détenu, quant à lui, n’a pu garder que les deux paquets de viande. 

Vidéo sur le même thème : Prison : "La France va vers la radicalisation et le fondamentalisme" dit l'aumônier de Chambéry