Depuis un an, la famille Godefroy vit un cauchemar. Harcelée par des délinquants, elle doit déménager. 

La famille Godefroy s’est installée il y a tout juste un an dans le quartier du Pile à Roubaix (Nord) et, depuis son arrivée, a été victime de harcèlement de la part d’une bande de délinquants.

Selon BFM TV, cette bande de trafiquants de drogue serait composée de jeunes mineurs, entre 12 et 18 ans. "Depuis un an, c’est le témoin gênant du trafic. Depuis sa fenêtre, il observe les voitures défilées et les liasses de billets de 500 euros s'échanger", rapporte la chaine d’informations.

Déjà cambriolée deux fois, cette famille avec deux enfants, a subi de multiples dégradations allant jusqu'à l’incendie volontaire de leur véhicule. Plusieurs plaintes ont été déposées mais ont été classées sans suite. Le père de famille a, par ailleurs, tenté de discuter avec ses agresseurs : "Il est impossible d’avoir un dialogue avec eux. Le dialogue c’est soit des insultes, soit ils vous crachent dessus, ils font semblant de vous mettre un coup de boule, vous menace", explique-t-il à France TV.

A bout de nerf, Philippe et Vanessa Godefroy décident alors de camper avec leurs deux enfants, la semaine dernière, dans le hall de la mairie de Roubaix, à la recherche de soutien. Une action pas vraiment au goût des délinquants, puisqu’ils ont de nouveau tenté d’incendier le véhicule familiale dans la nuit de samedi à dimanche.  

Relogé en urgence

Publicité
Samedi dernier, la mairie de Roubaix a décidé d’agir. Elle a relogé la famille en urgence dans un hôtel. La mairie s’est également engagé à reloger les Godefroy sur une autre commune dans un délai de quinze jours. Guillaume Delbar, le maire de la ville, doit recevoir le couple mardi. 

Vidéo sur le même thème : Elina Dumont prête à envoyer les parents de délinquants en prison ! 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité