Quatre militantes du mouvement Femen se sont mises seins nus dimanche sur la place Saint-Pierre à Rome au moment où le Pape récitait l’Angelus. Elles ont aussitôt été interpelées par la police.

Les Femen ont encore frappé. Connues pour leurs actions topless, militant en faveur des droits des femmes et des homosexuels, les Femen sont cette fois-ci allées tomber le haut sous les fenêtres du Pape à Rome. Dimanche 13 janvier, quatre militantes se sont mises seins nus au beau milieu de la place Saint-Pierre, alors que Benoît XVI récitait l’Angelus.

Les Femen s’étaient installées devant la basilique Saint-Pierre, au milieu des touristes et des fidèles, et se sont déshabillées dès que le Pape est apparu à la fenêtre. Elles avaient peint les mots « Shut up » (« Tais-toi ») sur leur poitrine et « In gay we trust » (clin d’œil à la devise américaine « In God we trust ») dans le dos. Aussitôt appréhendées par les forces de l’ordre, leur action n’aura duré qu’à peine quelques minutes, mais aura suffi à semer le trouble parmi la foule.

Publicité
Venus de Russie, les Femen ont récemment ouvert un « camp d’entrainement » à Paris. Les Femen France ont d’ailleurs récemment pris la pose pour une petite photo carte de vœux dans la tenue réglementaire des ces féministes d’un nouveau genre : torse nu.

 
Publicité