Un avion pour Shanghai a été évacué en urgence dimanche sur le tarmac de l’aéroport de Paris Roissy-Charles de Gaulle. Une étrange fumée et une odeur de souffre s’échappaient de ce Boeing 777 de la compagnie Air France.

Plus de peur que de mal. Alors qu’une série noire semble actuellement s’abattre sur les transports européens, les autorités ont craint un nouvel accident dimanche à Paris Roissy- Charles de Gaulle. D’après plusieurs sources contactées par l’AFP, les passagers d’un Boeing 777 de la compagnie Air France qui devait décoller pour Shanghai ont été évacués sur le tarmac. Les quelque 300 passagers qui venaient tout juste d’embarquer ont en effet été contraints de quitter l'appareil en urgence.

Débarqués par les toboggans gonflables"Ils ont été évacués d'urgence au moment de l'embarquement en raison du dégagement d'une forte odeur de soufre en cabine, suivie peu après par l'apparition d'une fumée dense", a par ailleurs expliqué Air France. Tous les passagers ont ainsi quitté l’engin grâce aux toboggans gonflables de l’appareil qui ont été dépliés sur le tarmac. L’intervention s’est globalement bien déroulée. Deux passagers ont toutefois été légèrement blessés : l’un au coude, l’autre ayant fait un malaise à cause de la fumée.

Publicité
Un problème au niveau d’une turbine ?Alors que pour le moment les causes exactes de cet incident demeurent indéterminées, des sources aéroportuaires ont d’ores et déjà avancé l’hypothèse d’une "défaillance technique au niveau d’une turbine" ou d'"un problème électrique dans le moteur auxiliaire APU". Ce dernier est censé alimenté l’avion lorsqu’il est posé et que son moteur principal est à l’arrêt.  Une enquête est actuellement en cours. 

Publicité