Souffrant d'un lumbago sévère, un Rennais de 47 ans est resté coincé dans sa salle de bain pendant de longues heures. Il a crié à l’aide mais les voisins n’ont pas réagi. Pourtant, il sait qu’il a été entendu.

Un homme est resté bloqué près de huit heures dans sa salle de bain, vendredi 10 juin. Malgré ses nombreux appels au secours, ses voisins ne sont pas venus l’aider, indique Ouest-France.

Les faits se sont déroulés à Rennes. Ce jour-là, Jean-Marc, 47 ans, souffrait d’un lumbago sévère qui paralysait son dos. Lorsqu’il a décidé d’aller faire sa toilette, il s’est rendu dans sa salle de bain située à deux mètres de l’entrée de l’appartement. C’est là qu’il a soudain ressenti une grosse douleur dans le dos qui l'a totalement paralysé. "J’étais debout accoudé à l’évier et là, j’ai senti une très vive douleur dans le dos. Je ne pouvais plus du tout bouger. Il était environ 11 heures du matin", raconte ce conseiller clientèle. Son téléphone portable se trouvait dans la pièce d’à côté, trop loin pour qu’il puisse l’atteindre.

Le quadragénaire a alors commencé à crier pour qu’on vienne l’aider. Il savait que des voisins rentraient pour déjeuner et pourtant personne n’a répondu à ses appels au secours. "Je n’ai pas arrêté de crier pour que quelqu’un me vienne en aide. J’entendais les gens qui passaient devant mon appartement et je suis sûr qu’ils m’entendaient aussi. Mais personne n’est venu à mon secours, regrette Jean-Marc. J’ai entendu quelqu’un dire 'mais qu’est-ce qu’il a encore celui-là' ". 

"J’aurais pu mourir dans ma salle de bain dans l’indifférence totale"

"À chaque fois que j’entendais du bruit sur le palier je criais. Je suis sûr que l’on m’entendait, a-t-il ajouté. En fait ça ne m’étonne pas vraiment, mais ça fait vraiment bizarre de penser que j’aurais pu mourir dans ma salle de bain dans l’indifférence totale", explique Jean-Marc.

C’est finalement vers 19 heures que Jean-Marc a finalement réussi à attraper son téléphone portable. Il a directement appelé SOS médecin et a ensuite été transporté en ambulance dans un centre hospitalier.

Publicité
Même s’il va mieux aujourd’hui, Jean-Marc est très déçu par l’indifférence de ses voisins. "J’ai l’impression que c’est chacun pour soi aujourd’hui. Mon médecin m’a dit que c’était de plus en plus courant ce genre de situation", a-t-il conclu. 

Vidéo sur le même thème : Agacée par son voisin, elle devient hystérique ! 

 

Publicité
Publicité