Les Rémois pourront garer leur véhicule dans les rues de la ville sans débourser un sou samedi 2 mars, puisque les agents de stationnement ont décidé d’entamer une grève.

La "cité des rois" n’a pas volé son nom. Ce weekend, les habitants de Reims auront un privilège qu’ils ne partageront pas avec le reste des Français. En effet, samedi, quiconque garera son véhicule sur un stationnement payant ne se verra pas sanctionner s’il ne passe pas par l’horodateur. Les agents chargés de distribuer les PV ont en effet décidé d‘entamer leur première journée de grève, le 2 mars, afin de contester leurs conditions de travail. En auraient-ils assez de distribuer des contraventions ? Pas tout à fait, selon lUnion, qui explique que le périmètre de stationnement payant à couvrir s’étant élargi, leur charge de travail a augmenté. Les fonctionnaires souhaiteraient donc que leurs salaires suivent le pas. Ils réclament plus précisément une hausse de leur "régime indemnitaire", soit une augmentation de leur prime.

Publicité
Tous les samedis, stationnement gratuit ?Cette grève, si elle manifeste le mécontentement des agents, devrait donc faire le bonheur des automobilistes. En effet, les contestataires rémois auraient d’ores et déjà annoncé qu’ils envisageaient de poursuivre leur action les samedis suivants si leur réclamation n’était pas entendue. Du coup, il se pourrait bien que le stationnement soit gratuit tous les samedis d’ici là à Reims. Attention toutefois à trop d’enthousiasme, tout stationnement gênant pourra évidemment être sanctionné par la Police nationale. Et les parkings en surface resteront, quant à eux, payants.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité