Approuvée en 1990, mais jamais vraiment respectée, la réforme de l'orthographe entrera dans les livres d'école à partir de la rentrée 2016. Au programme : disparition de l'accent circonflexe, perte de traits-d'union ou encore simplification de l'orthographe. 

Approuvée il y a 26 ans par l'Académie française, la réforme de l'orthographe entrera en vigueur dans les manuels scolaires à partir de la rentrée de septembre 2016, a révélé TF1 hier soir.

Au total, près de 2 400 mots vont être modifiés. Ce qui va changer : les accents circonflexes vont peu à peu disparaître sur le "i" et le "u". Le mot "disparaître" deviendra donc "disparaitre". "Oignon" s'écrira désormais "ognon", ou encore "nénuphar" qui deviendra "nénufar". Certains mots perdront également leur trait d'union comme "portemonnaie" ou "millepattes". 

Le but étant de simplifier la graphie de certains mots afin de faciliter leur apprentissage. Les éditeurs ont déja fini les nouveaux manuels scolaires prévus pour la rentrée 2016-2017. Ces livres porteront un macaron "Nouvelle orthographe". 

A lire aussi : Malin : des dessins pour ne plus faire de fautes d'orthographe

Cette réforme ne fait pas l'unanimité

Julien Soulié, professeur de lettres classiques, s'est insurgé sur TF1.  "C’est vrai que l’accent circonflexe, ce n’est pas grand-chose", admet-il. Cependant il ajoute : "Est-ce qu’on supprime les dates de l’histoire de France, sous prétexte que ce n’est pas facile à retenir ? Non. Il est plus simple, plutôt que de soigner le malade, de casser le thermomètre et là en l’occurrence on casse le thermomètre plutôt que de soigner les difficultés en orthographe que connaissent les élèves d’aujourd’hui".

Publicité
Sur Internet, les débats s'enchaînent depuis l'annonce de l'entrée en vigueur de cette réforme. Les défenseurs irréductibles de la "future ancienne orthographe" se sont manifestés en masse ce matin, notamment grâce au hastag #jesuiscirconflexe. 

En vidéo sur le même thème : Les Français et l'orthographe, une difficile histoire d'amour 

 

Publicité