Des conducteurs de la RATP ont avoué qu'en cas de retard, ils ne s'arrêtent pas volontairement à certains arrêts pour empocher leur prime de régularité ! Tous les détails avec Planet.fr.

Selon Europe1, certaines rames du RER A ne s'arrêtent pas à toutes les stations qu'elles devraient desservir. Pourquoi ? Tout simplement pour rester dans les temps et toucher leur fameuse prime de régularité.

En effet, si la RATP respecte les horaires, le Syndicat des transports en Ile-de-France (STIF) reverse un "bonus de régularité". Mais, à l'inverse, si les retards sont trop nombreux, la RATP risque une pénalité. C'est pourquoi il arrive que les conducteurs de rames reçoivent l'ordre de ne pas s'arrêter à certaines stations.

"On doit passer une station sans marquer l'arrêt"Un chauffeur explique justement à Europe1 qu'"on doit passer une station sans marquer l'arrêt. On ne sait pas pourquoi, il n'y a aucun justificatif, aucun incident sur la ligne, aucune bonne raison". Cependant, nombreux seraient les conducteurs à refuser la pratique qui énerve forcément de nombreux usagers du RER A.

Interrogée par la radio, la RATP ne nie pas l'information, et se justifie en précisant qu'elle ne fait "qu'appliquer les consignes" qui visent à limiter les retards. Mais Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d'Ile-de-France, également questionné par Europe1 se dit "absolument furieux" et désireux de s'en "occuper tout de suite".

Publicité
"C'est complètement stupide"Il explique : "on a signé des contrats donnant des obligations à la RATP et la SNCF. Parmi ces obligations, la première est d'arriver à l'heure. Il y a des retards considérables, qui ne sont pas admissibles. C'est complètement stupide de donner des consignes de ne pas s'arrêter. [...] Le STIP verse trois milliards d'euros à la RATP et à la SNCF tous les ans, ça mérite un service de qualité".

© Eole99 / Wikimédia Commons

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :