Laurent Burgoa, élu UMP de Nîmes (Gard) a déclenché une polémique en critiquant une publicité de Carrefour consacrée au Ramadan. L’élu s’est attiré les foudres des associations musulmanes suite à la publication d’un commentaire sur la laïcité. Plus de détails.

"Spécial 'Ramadam' de carrefour. Notre république est-elle toujours laïque? Tout fout le camp!!!", a récemment publié sur son profil Facebook l’élu UMP de la ville de Nîmes (Gard) Laurent Burgoa. Ce message a d'autant plus créé la polémique en raison de la photo du prospectus de Carrefour consacré au Ramadan qui l'accompagnait.

Publicité
La question de la laïcitéAlors que l’élu a, dans son message, invoqué le problème de la laïcité, Abdallah Zekri, président de l'Observatoire des actes islamophobes au Conseil français du culte musulman (CFCM), a par ailleurs réagi à la publication de Laurent Burgoa. "M. Burgoa a permis à certains racistes ou extrémistes de se défouler sur le réseau social. Ce n'est pas la première fois que l'UMP flirte avec l'extrême droite, et plus on approche des élections municipales, plus le parti va encore flirter avec le FN", a-t-il déploré.Et tandis que l’Observatoire des actes islamophobes a enregistré une hausse de pas moins de 57% en 2012, l’organisme envisagerait porter plainte à l’encontre de l’élu nîmois.

Le ramadan commencera mardi et se poursuivra jusqu’au 8 Août. Les préparatifs en termes de plats et nourritures sont nombreux pour la communauté musulmane :   

Publicité