Mathieu Gallet a admis ses torts concernant la très chère rénovation de son bureau chez Radio France. Il a également proposé un moratoire sur les prochaines phases du chantier de restauration.

Dans une interview accordée au Monde, Mathieu Gallet a tenu à présenter ses excuses aux collaborateurs de Radio France. Invité à réagir sur l'émotion suscitée par les frais de rénovation de son nouveau bureau, le PDG du groupe public a dit comprendre l'indignation. Rénové pour un coût total de près de 105 000 euros, le nouveau bureau du directeur a fait polémique, en partie du fait du contexte économique actuel de Radio France. Entamée jeudi dernier après l'annonce d'un trou budgétaire de 50 millions d'euros et les probables réductions d'effectifs, la grève illimitée du groupe se poursuit.

A lire aussi -Polémique autour du très cher bureau du patron de Radio France

100 000 euros "c'est beaucoup de sous"

Invité par les manifestants à s'exprimer vendredi dernier, Mathieu Gallet a déclaré : "C'est une dépense qui a été votée dans le budget 2014, avant mon arrivée à Radio France". D'après Ozap, le PDG aurait admis : "100 000 euros, c'est vrai, c'est beaucoup de sous".

A lire aussi -Gallet, Sarkozy, Lepaon... ces bureaux qui font polémique

Si son discours ne semble pas avoir conquis les salariés de Radio France, Mathieu Gallet n'a pas dit son dernier mot. Via une interview parue ce lundi dans les colonnes du Monde, le directeur de l'entreprise publique a réitéré son mea-culpa : "Il est vrai que j'aurais pu y surseoir (à la rénovation). C'était une erreur de ne pas le faire, c'est ma responsabilité et je veux présenter mes excuses aux collaborateurs de Radio France". Ozap relève également qu'une lettre d'excuses a été envoyée aux salariés. "J'aurais dû reporter cette opération de restauration. C'est ma responsabilité et je tiens à m'en excuser auprès de vous tous", peut-on lire. Dans la suite du courrier, Mathieu Gallet dément les fausses rumeurs qui ne sont qu'une "campagne de déstabilisation" selon lui.

A lire aussi -Radio France : après le bureau, la nouvelle voiture du PDG fait polémique

Mathieu Gallet propose un moratoire

Publicité
Pour tenter de calmer l'exaspération salariale, Mathieu Gallet a proposé à plusieurs reprises un moratoire concernant les prochains travaux de rénovation dont doit faire l'objet Radio France. Auprès du Monde, le PDG a précisé son idée : "Je propose un moratoire pour les prochaines phases du chantier, tant qu'une expertise indépendante ne viendra pas nous préciser comment le terminer et distinguer ce qui est nécessaire, pour la sécurité et la mise aux normes, de ce qui ne l'est pas". Une volonté déjà évoquée dans sa lettre aux salariés, où Mathieu Gallet explique que le moratoire sera confié à un expert extérieur, pour davantage d'indépendance.

Vidéo sur le même thème - Radio France : plus de 100 000 euros de travaux pour le nouveau bureau du président du groupe