Le convoi du prince saoudien Abdel Aziz Ben Fahd a été braqué ce dimanche à Paris. Environ 500 000 euros lui ont été volés. Le point sur la personnalité de ce riche héritier.

Le braquage spectaculaire du convoi d’un prince saoudien avait fait grand bruit dimanche dernier. Les braqueurs, visiblement bien informés, étaient parvenus à dérober non pas 250 000 euros, comme cela avait été annoncé, mais 500 000 euros, rapporte Europe 1. Des documents qualifiés de "sensibles" ont également été dérobés.

La victime, le prince Abdel Aziz Ben Fahd, n’est autre que le fils du défunt roi Fahd d’Arabie Saoudite. Ce dernier aurait eu pas moins de 89 enfants, rapporte FranceTVinfo. Abdel Aziz Ben Fahd est également le neveu du monarque actuel et du ministre de la Défense Salmane Ben Abdel Aziz Al-Saoud.

Une réputation de noceur et de playboy

Âgé de 41 ans, le riche rentier multimillionnaire est plus réputé pour ses extravagances que pour son rôle politique. En effet, le dernier fils du roi Fadh – et "son préféré" selon Le Monde – est précédé d’une réputation de noceur et de playboy. Celui-ci fait partie des "richissimes rentiers du régime, transformés en hommes d'affaires", explique le journal.

Nommé ministre d’Etat sans portefeuille en 1998, il a ensuite été promu chef du bureau du Conseil des ministres en 2000. Le prince a finalement abandonné ce poste en 2011 avant d’être limogé de celui de ministre en avril dernier.

Reconverti dans les affaires, Abdel Aziz Ben Fahd tire des dividendes de complexes aux Etats-Unis et en Europe. En outre, la victime du braquage possède la moitié du capital de la compagnie de télévision MBC, qui comprend notamment la chaîne Al Arabia.

En 2012, le prince saoudien avait été lié à une affaire de viol lors une soirée new-yorkaise.

Un habitué des palaces parisiens

Habitué des palaces parisiens, le prince Abdel Aziz Ben Fahd a une prédilection pour les hôtels de la capitale qui offrent une vue sur la tour Eiffel et "une proximité avec les maisons de couture et les joailliers", rapporte Le Monde.

C’est d’ailleurs à Paris qu’il rencontre régulièrement Saad Hariri, le fils de l’ex-Premier ministre libanais assassiné Rafic Hariri.

Publicité
François Hollande et les grands industriels français de l’armement recevront le 1er septembre prochain le prince héritier d'Arabie Saoudite Salmane Ben Abdel Aziz Al-Saoud dont le prince Abdel Aziz Ben Fahd est le neveu.

> Vidéo sur le même thème : le convoi d’un prince saoudien braqué à Paris

 

 

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité