La justice a tranché mardi en désignant Dominique Desseigne comme étant le père de la fille de Rachida Dati. Mais qui est-il ?

Mardi 7 octobre, la justice a désigné Dominique Desseigne comme étant le père de la fille de Rachida Dati, la petite Zohra âgée de 5 ans. Le PDG du groupe hôtelier Lucien Barrière va donc être contraint de verser une pension rétroactive de 2500 euros courant depuis le mois de décembre 2013. Pour le tribunal de grande instance de Versailles, son refus de se soumettre à un test de paternité a été interprété comme un aveu. Mais qui est Dominique Desseigne ? Portrait.

Un veuf richissime

Âgé de 70 ans, Dominique Desseigne est un homme riche, très riche. Et pour cause, en qualité de PDG du groupe de casions et hôtels de luxe Lucien Barrière dont il est propriétaire à plus de 60%, il a été classé à la 136e place des plus grandes fortunes pour un capital estimé à quelques 350 millions d’euros par Challenges. Parmi ses propriétés, le très symbolique Fouquet’s sur les Champs Elysée dans lequel son ami, Nicolas Sarkozy, est venu célébrer sa victoire en 2007.

Lire aussi : Rachida Dati avait jusqu’à huit liaisons en même temps

En 1984, il a épousé Diane Barrière, fille adoptive de Lucien Barrière qui était à la tête du groupe à partir de 1990. Celle-ci a été victime en 1995 d’un grave accident d’avion. Tétraplégique, elle décède en 2001, âgée de 44 ans. Après ce drame, Dominique Desseigne prend la tête du groupe et va connaître plusieurs femmes sans pour autant se remarier.

Fouquet’s, Nicolas Sarkozy et Île Maurice

Le riche homme d’affaires est proche de l’ancien président. À tel point que Dominique Desseigne figurait sur la "short-list" des invités le soir de l’élection de Nicolas Sarkozy le 6 mai 2007, date à laquelle lui et Rachida Dati font connaissance.

Publicité
Les deux entretiennent alors une liaison discrète mais assumée. Ils ont même été photographiés ensemble à l’Île Maurice en décembre 2007 même si les deux intéressés indiquaient que le fait d’être enregistrés sur le même vol et dans le même hôtel constituait une "simple coïncidence". En 2009, c’est un peu plus clair et l’homme d’affaires confie dans Paris Match qu’il trouve la garde des sceaux de l’époque "belle, intelligente et vive" et que ses "enfants l’adorent". Peu de temps après, il évoque une simple "aventure" dans les colonnes du Monde.

Dominique Desseigne a toujours nié être le père de la fille de Rachida Dati et a toujours refusé de se soumettre à un test ADN ordonné en 2012 par le tribunal.

 Vidéo sur le même thème - Rachida Dati insulte un journaliste