Potentiellement moins dangereux que la cigarette, le tabac chauffé est la petite nouveauté de ce mois sans tabac. Mais qu’est-ce que c’est ?

Après la cigarette électronique, l’industrie du tabac innove et développe désormais le tabac chauffé. La marque Philip Morris Internatonal (PMI) est à l’initiative d'un nouveau gadget ressemblant très fortement à un nouveau modèle de cigarette électronique. Le gadget en question nommé "iQos", chauffe le tabac à 300 degrés, contrairement à 900 voire 1 000 degrés pour une cigarette classique, explique LCI.

Sauf qu'assure le constructeur dans ses arguments de ventes, iQos ne produirait pas de fumée. Cet élément de language fait bondir les spécialistes de la santé. 

Une nouvelle qui passe mal auprès des pneumologues

Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière explique à LCI : "Cela revient à dire que se tirer dessus avec un pistolet, c’est moins dangereux que se tirer dessus avec une kalachnikov". Pour plusieurs spécialistes des poumons, chauffé à 300 degrés le tabac rejette quand même du monoxyde de carbone via une combustion partielle.

Publicité
"La logique, c’est de mettre en avant du tabac à moindre risque (…) Mais ça tue pareil, ça tue juste différemment", explique le médecin. "Pour nous, le tabac chauffé ou tabac brûlé : même combat", ajoute Yves Martinet, directeur du Comité national contre le tabagisme. Derrière cette question de la fumée, il y a en fait un enjeu plus grand : si la iQos est classée dans la catégorie du tabac fumé, elle sera taxée comme n'importe quel paquet de cigarette.

En vidéo sur le même thème : Une nouvelle législation pour les vapeurs

mots-clés : Cigarette

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité