Un nouvel épisode va se rajouter à l'affaire Kerviel en début d'après-midi. L'ancien trader devrait être fixé sur son sort avec la décision de la cour d'appel de Paris. Planet.fr fait le point sur ce qu'il risque.

Jérôme Kerviel va être fixé sur son sort mercredi 24 octobre à 13 heures 30. L’ancien trader, qui a fait perdre 4,9 milliards d'euros à la Société Générale  en 2008, est poursuivi pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans le système informatique de la banque. 

La cour d’appel de Paris pourrait condamner l’accusé à cinq ans de prison et des dommages et intérêts de 4,9 milliards d'euros.
Lors de la première instance, en 2010, l’ancien trader avait été condamné à cinq an de prison dont trois ferme, ainsi qu’à des dommages et intérêts à la hauteur des pertes de la Société Générale, soit 4,9 milliards d’euros. 
Lors du procès en appel, qui a eu lieu en juin 2012, la peine de prison maximale a été requise pour Kerviel, soit cinq ans. Jérôme Kerviel pourrait donc être immédiatement incarcéré après l’annonce de sa condamnation. Ce ne sera pas le premier séjour en prison de l’ex-trader qui a déjà effectué 39 jours jours de détention provisoire en 2008.
David Koubbi, l’avocat de Jérôme Kerviel, a demandé la relaxe de son client, clamant que la Société Générale "savait" ce que faisait l’ancien trader. Il a également décrit cette affaire comme une « mascarade ». 
La société Générale, de son côté, continue de réclamer ses 4,9 milliards tout en sachant que son ancien trader ne pourra jamais lui restituer cette somme. 
 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :