En 1975, contre l’opinion générale, elle faisait voter la loi autorisant le recours à l’avortement. Jeudi, on apprenait que la rescapée de la Shoah avait été hospitalisée en état de détresse respiratoire.

A bientôt 90 ans, Simone Veil a eu une vie bien remplie. Sauvée par les Alliés des camps d’extermination pendant la Seconde Guerre mondiale, la rescapée a d’abord entamé des études de droit, occupant un poste de haut fonctionnaire au ministère de la Justice.

Simone Veil fait son entrée en politique grâce à un coup du sort : la mort de Georges Pompidou, en 1974. Même si elle soutient Jacques Chaban-Delmas lors de l’élection présidentielle anticipée, c’est Valéry Giscard d’Estaing, vainqueur, qui lui offrira le poste de ministre de la Santé.

A lire aussi - Personnalités préférées : Goldman n'est plus le chouchou des Français !

De ministre à Immortelle

De son passage à ce ministère, on retiendra surtout le vote de la loi Veil qui autorise le recours pour les femmes à l’intervention volontaire de grossesse (IVG). En 1979, elle quitte son portefeuille ministériel pour prendra la présidence du Parlement européen, après avoir auparavant été élue député européen sous l’étiquette UDF.

Après un retour au gouvernement, de 1993 à 1995, toujours à la Santé, mais cette fois-ci en tant que ministre d’Etat, Simone Veil fait son entrée au Conseil constitutionnel, de 1998 à 2007. C’est à cette même date qu’elle quitte la politique et que sort son autobiographie, Une vie, vendu à plus de 550 000 exemplaires.

L’année suivante, la rescapée de la Shoah est élue à l’Académie française, où elle est reçue notamment par Valéry Giscard d’Estaing, dont elle a été ministre dans les années 1970.

Affaiblie, Simone Veil a des difficultés à communiquer

Depuis, Simone Veil a fait de très rares apparitions médiatiques. On a notamment pu la voir dans les rues en 2013 pour manifester, au côté de la Manif pour tous, contre le projet de loi autorisant l’ouverture du mariage aux personnes de mêmes sexes.

Publicité
Pas plus tard que jeudi, on apprenait que Simone Veil, âgée de 89 ans, avait été hospitalisée au début du mois à Avignon (Vaucluse), en état de détresse respiratoire. Selon La Provence, l’ancien ministre de la Santé serait affaibli et éprouverait des difficultés à communiquer. Toutefois, un membre de la famille a expliqué à Francetv Info qu'il s'agissait d'"informations largement inexactes et alarmistes".

Régulièrement dans le classement des personnalités préférées des Français, Simone Veil est troisième cette année, derrière Jean-Jacques Goldman et Omar Sy.

Vidéo sur le même thème : IVG : Simone Veil confie avoir reçu "des lettres abominables"

Publicité