Il s’était illustré par son courage lors de la prise d’otages d’Amedy Coulibaly le 9 janvier dernier. Depuis, la vie du magasinier de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes (Paris) a bien changé…

Difficile d’effacer cet événement traumatisant de sa mémoire. Pourtant, six mois après l’attaque de l’Hyper Cacher qui a causé la mort de quatre personnes, Lassana Bathily a repris le court de sa vie. Celui que l’on surnomme désormais "le héros de l’Hyper Cacher" a trouvé un nouvel emploi grâce auquel il peut de nouveau s’épanouir et éviter de "trop penser", comme le révèle BFMTV.

À lire aussi - Cachés dans la chambre froide de l'Hyper Cacher, ils témoignent cinq mois après

Sa bravoure lui avait valu d’obtenir la nationalité française lors d’une cérémonie en son honneur au ministère de l’Intérieur. Le jeune homme de 24 ans, originaire du Mali, avait ensuite reçu la médaille du courage. Si depuis plusieurs mois le supermarché a rouvert ses portes, Lassana Bathily, lui, a souhaité changer d’emploi. Il a repris une formation et travaille dans un stade géré par la mairie de Paris.

Une notoriété difficile à accepter

"Cela me plaît beaucoup. C’est la meilleure chose pour moi de faire autre chose, de ne pas rester à la maison, à trop penser", a-t-il confié ce jeudi au micro de RTL. Mais de nature discret, le jeune homme a du mal à vivre sa notoriété : "Tu prends le métro, le bus comme tout le monde, tout le monde crie ton nom. Dans la rue, tu sors, tout le monde dit : ‘Ah c’est lui, c’est lui’. C’était un peu dur".

"Je ne suis pas un héros"

Publicité
En dépit de cela, Lassana Bathily tient à préciser qu’il a su rester lui-même. "Rien n’a changé dans ma vie (…). J’habite toujours au même endroit, une petite chambre de même pas 14 mètres carré", a-t-il indiqué. Aussi, l’ex-magasinier refuse qu’on le traite en héros : "Ce que j’ai fait, je ne l’ai pas fait pour me vanter, pour montrer au monde que je suis un héros. J’ai dit à tout le monde que je ne suis pas un héros", et d’ajouter : "J’ai fait juste un geste pour me sauver moi-même d’abord, et pour sauver d’autres personnes de l’Hyper Cacher".

Vidéo sur le même thème - Le discours de Lassana Bathily