Dans une chronique diffusée sur France 2 samedi soir dans l'émission On n'est pas couché, l'humoriste Nicolas Bedos s'est attaqué à Dieudonné. Le premier a par exemple proposé de mettre au second une merguez dans son "gros c..".

Capture d'écran vidéo On n'est pas couché

Alors que l'actualité française des deux dernières semaines a été marquée par la "quenelle" et les spectacles de Dieudonné, Nicolas Bedos s'est attaqué à l'humoriste controversé. Ce dernier a en effet profité d'une chronique diffusée samedi soir sur France 2 dans l'émission On n'est pas couché pour lui livrer le fond de sa pensée. Durant son intervention, Nicolas Bedos n'a pas hésité à cracher à plusieurs reprises, à esquisser le salut nazi mais à surtout à enchaîné les blagues sur Dieudonné. 

"L'ennemi comique n°1"

Entouré de deux gardes du corps, le chroniqueur a débarqué sur le plateau de l'émission de Laurent Ruquier avec une fausse barbe qu'il a définie comme "le côté branchouille du mollah Omar" et la même moustache qu'Hitler. Après avoir dit bonjour en arabe ("salam") et en hébreux ("erev tov"), Nicolas Bedos a justifié son déguisement et son intervention : "surfer sur la vague de l'ennemi comique numéro 1".

Publicité
Puis l'humoriste a joué un dialogue avec lui-même durant lequel il a incarné son rôle et celui d'un jeune pro-Dieudonné qu'il aurait rencontré devant un supermarché. Après environ six minutes d'échange, cette conversation s'est achevé et a laissé place à la "chronique aux quenelles". L'image est alors passée en noir et blanc, Nicolas Bedos a retiré sa barbe, a laissé sa moustache et a mis de petites lunettes rondes (voir photo), tout cela avec un chant allemand comme musique de fond. C'est à moment-là qu'il s'est attaqué à tous les invités du plateau en les qualifiant de "juifs". Puis il a enfin annoncé qu'il quittait son personnage pour redevenir Nicolas Bedos (voir vidéo ci-dessous).

Vidéo : fin de la chronique de Nicolas Bedos à propos de Dieudonné (11/01/14)