En vacances, Nadine Morano a été perturbée par la présence d’une femme voilée sur la plage. A tel point que l’ex-ministre l’a prise en photo et l’a publié sur son compte Facebook en dénonçant "une atteinte à notre culture".

 L’ancienne ministre Nadine Morano n’a visiblement pas pu profiter pleinement de ses récentes vacances sur les plages françaises. En effet, celle-ci a publié sur son compte Facebook la photo d’une femme voilée assise sur le sable. Le cliché, réalisé par Nadine Morano, est accompagné d’un texte intitulé "Bardot en bikini et la dame voilée à la plage".

A lire aussi : affaire Bygmalion : quand Nadine Morano supprime un tweet gênant pour l'UMP

La députée européenne a comparé  dans son message l’image de cette femme voilée à celle de Brigitte Bardot en bikini, dernièrement en Une du Figaro Magazine. Selon elle, l’actrice représente "une France fière de sa liberté des femmes", tandis que la femme qui porte le foulard sur la plage heurte "notre culture ".

L'ex-ministre a commencé son texte en détaillant la scène d’arrivée de la vacancière au foulard: "un homme vêtu d’un short et d’un maillot manches courtes accompagné d’une femme vêtue, d’une tunique manches longues, d’un pantalon et d’un voile". "En quelques minutes, l’homme se mit en maillot de bain exhibant un corps bien fait, pendant que la dame s’asseyait toute habillée, bien sagement sur le sable", poursuit-elle sur un ton quelque peu désabusé.

 "Voir cela sur le territoire des droits de l’Homme est exaspérant ! "

Pour l’ex-ministre, la femme en question est la "douce soumise" de son compagnon puisque celui-ci peut aller se baigner pendant qu’elle reste habillée sur le sable. "Lui, a donc le droit de se déshabiller, de se baigner, elle non ! ", s’agace-t-elle. "Voir cela sur le territoire des droits de l’Homme est exaspérant ! ", écrit-elle encore. Porter le voile à la plage est ainsi pour la politicienne "une atteinte à notre culture qui heurte".

Publicité
"Lorsqu’on choisit de venir en France, Etat de droit, laïc, on se doit de respecter notre culture et la liberté des femmes. Sinon, on va ailleurs !! ", avance-t-elle. Et de conclure dans le même registre : "la France est un Etat laïc : Il convient de l’aimer, de respecter sa culture et le droit des femmes, ou il convient d’aller vivre ailleurs ! ".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :