Le procès de l’affaire Picasso a été clôturé ce vendredi. L’ancien électricien du peintre et son épouse ont été condamnés à deux ans de prison avec sursis pour recel d’œuvres d’art.

L’ancien électricien de Pablo Picasso, Pierre Le Guennec, ainsi que son épouse Danielle ont stocké 271 œuvres volées du peintre espagnol pendant 40 ans dans leur garage. Lors du procès de février, le ministère public avait demandé cinq ans de prison avec sursis pour Pierre Le Guennec et son épouse. Ce vendredi, ils ont été condamnés à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Grasse dans les Alpes Maritimes. Les retraités ont été condamnés pour "recel de biens provenant d’un vol", une infraction qui n’est pas concerné par la prescription, contrairement au vol. L’enquête n’ayant pas pu déterminer l’identité du ou des voleurs.

"C'était un sacré culot de vouloir nous faire gober cette histoire !"

Le couple le Guennec assure que la dernière épouse du peintre, Jacqueline Picasso, leur aurait fait cadeau en 1971 ou 1972 des œuvres d’art qu’ils ont conservées durant 40 ans. Ils ont affirmé qu’ils ne se rendaient pas compte de la valeur de ces œuvres. Une thèse qui n’a pas convaincu le tribunal. "C'était un sacré culot de vouloir nous faire gober cette histoire !", a déclaré la fille de Picasso, Maya Widmaier-Picasso après le procès.

Lire aussi -L'ouverture du musée Picasso repoussée: colère de Claude Picasso

En septembre 2010, l’ancien électricien et son épouse s’étaient rendus à Paris afin de présenter les œuvres à Claude Picasso qui est chargé d’authentifier les œuvres de son père. Les six héritiers du peintre avaient alors porté plainte.

Lire aussi -Un authentique Picasso disponible pour 100 euros !

Publicité
Les œuvres réalisées entre 1900 et 1932 ont été saisies par la justice et vont être données à l’administrateur de la Picasso Administration et fils du peintre, Claude Ruiz-Picasso. Ce dernier représente tous les héritiers de Pablo Picasso. Pour l’instant, la valeur des œuvres n’a pas encore été estimée.

 Vidéo sur le même thème : Le secret de "La Chambre bleue" de Picasso