Jeudi, le président d’honneur du Front National a perdu le procès en diffamation qu’il avait intenté contre la journaliste en février 2012. Retour sur cette affaire.

Un soir de février 2012, Audrey Pulvar et son compagnon d’alors, Arnaud Montebourg, ont été pris à partie par une quinzaine de personnes alors qu’ils sortaient d’un restaurant du 16e arrondissement de Paris. "Rentrant avec mon compagnon, nous avons été pris à partie par une quinzaine d’individus. Aux cris de la France aux Français et autres ‘Le Pen président’ nous avons essuyé des jets de verres qui se sont brisés dans notre dos", avait ensuite raconté la journaliste sur son compte twitter. Toujours sur ce même réseau social, elle également rapporté les chants entonnés par ses agresseurs : "Jean-Marie nous a donné la permission de minuit pour chasser les youpins de Paris » ou encore « Juden, Juden, Juden" (juifs en allemand).

A lire aussi - Audrey Pulvar regrette d'être tombée amoureuse d'Arnaud Montebourg

Aurélie Filippetti et Arnaud Montebourg seraient en couple !

La responsabilité de Jean-Marie Le Pen sous-entendue ?Un récit qui n’avait pas du tout plu à Marine Le Pen et son père, Jean-Marie Le Pen. Au point que le président d’honneur du Front National avait même porté plainte contre Audrey Pulvar pour diffamation. Selon lui, les messages qu’elle avait postés sur Twitter sous-entendaient qu’il était responsable de son agression.

Publicité
Audrey Pulvar relaxéePlus de deux ans après les faits, la justice a finalement tranché. Jeudi, le tribunal correctionnel de Paris a en effet décidé de relaxé Audrey Pulvar. Il l’a en revanche déboutée concernant sa demande de condamnation de Jean-Marie Le Pen pour procédure abusive.

Vidéo sur le même thème - Audrey Pulvar revient sur sa relation avec Arnaud Montebourg