Le procès en huis clos de "l’Ecole en bateau" qui a débuté ce mardi est désormais ouvert au public. Une exception demandée par l’avocat général.

La cour a tranché. Exceptionnellement, et avec l’accord des deux parties, le tribunal de Paris a accepté mardi de lever le huis clos concernant le procès de "l’Ecole en bateau". Son fondateur, Léonide Kameneff et trois anciens membres de l’équipage sont accusés de viols par neuf anciens  élèves, mineurs au moment des faits. "C'est le grand jour, nous souhaitons des débats dignes, un procès public et pour les accusés, enfin le courage de dire ce qu'il s'est passé", a assuré Me Eric Morain, l'avocat des plaignants avant l'audience. "Nous n’avons rien à cacher a par ailleurs déclaré l’avocat général. Celui-ci a expliqué que cela sera la garantie d’une "bonne justice", éloignée de l’influence des "marches du palais". Une référence aux journalistes qui, privés d’entrée lors d'un huis-clos, restent à l’extérieur et ne savent pas ce qui se passe et se dit à l’intérieur du Palais.

"Les enfants ne souhaitent pas de relation sexuelles avec les adultes""J'aimerais que ce procès permette de dire que les enfants ne souhaitent pas de relations sexuelles avec les adultes", a expliqué Marie Rigod, 46 ans, l'une des plaignantes, au micro des journalistes postés devant le tribunal. Le temps qui a passé depuis les faits aurait été bénéfique selon elle. "Cela a permis à chacun de travailler, d'avancer. Les faits ont désormais une clarté qu'ils n'avaient pas quand j'étais jeune", a-t-elle ajouté. Quant à l’ancien psychothérapeute de 76 ans, il a refusé de se taire. "Aujourd'hui je ne les referais pas vu le risque qu'on encourt, mais je continue à penser que le naturisme familial n'a rien à voir avec le naturisme exhibitionniste", se serait défendu le principal accusé d’après BFMTV.

Publicité
Un projet d’éducation alternatif"L’Ecole en bateau" est une association qui avait emmené des enfants sillonner les océans dans les années 1980-1990. L’objectif affiché par son fondateur était de proposer un enseignement alternatif alliant apprentissage intellectuel, physique et affectif.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :