La starlette de la télé-réalité avait nié vigoureusement être passée par la case prison. Nabilla a finalement avoué: oui, elle a fait un petit séjour derrière les barreaux, mais en « détention préventive » précise-t-elle.

Nabilla en prison. L’information a fait le tour des médias il y a quelques semaines, mais la bimbo des Anges de la télé-réalité, auréolée de sa toute nouvelle notoriéré, a toujours démenti, expliquant qu'elle n'avait été que témoin. En avril dernier, Le Point révèle en effet que Nabilla aurait purgé un mois de prison pour escroquerie en 2009. Des propos aussitôt étayés par VSD qui indique avoir des preuves de son séjour derrière les barreaux. Nabilla a finalement avoué avoir fait de la détention préventive.

« Je m'en fous et j'assume »Invitée ce dimanche du Supplément de Canal +, Nabilla a d’abord refusé de répondre à la question de Maïtena Biraben, qui l’interrogeait sur les nombreuses rumeurs dont elle fait l’objet. « Je n’ai pas envie de parler de ça » lui répond Nabilla. « Vous n'avez pas envie, mais vous incarnez quelque chose Nabilla. Tout le monde a le droit à l'erreur » insiste la journaliste. Elle admet finalement : « J'ai fait de la détention préventive, pas de la prison » précise-t-elle. « Après je m'en fous et j'assume. Si je sors le casier judiciaire de tous les gens qui passent à la télé, je peux vous dire qu'il y a pas mal de choses à dire ! » a-t-elle lancé.

Publicité
Mêlée à une affaire d’escroquerie en 2009, Nabilla était soupçonnée d’avoir utilisé un faux passeport afin d’ouvrir des comptes bancaires, sur lesquels transitait de l’argent volé à leur propriétaire par le biais d’ordres de paiement dérobés dans les boîtes aux lettres des personnes escroquées. Interpelée et inculpée, Nabilla, alors mineure, a donc passé un mois dans une cellule.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :