Cela n’aura échappé à personne, le beau temps tarde à pointer le bout de son nez. Alors après un mois de mars qui a défié les normales de saison, doit-on se préparer à faire le deuil du printemps en avril?

Un ciel dégagé, le soleil qui se couche à 20 heures passées, la perspective des vacances d'été : tout les éléments sont là pour accueillir le beau temps et pourtant les températures sont toujours aussi froides. Cyrille Duchesne, prévisionniste à La Chaîne Météo, a ainsi indiqué à 20 minutes mardi que le froid "va durer les huit prochains jours pour le nord du pays".

Par ailleurs, si ce début de semaine a été marqué par un temps sec, la pluie assiégera une bonne partie du pays à partir de mercredi. Si les températures vont légèrement augmenter dans le sud de la France dans les jours qui viennent, le temps sera, quant à lui, toujours perturbé.

Publicité
A partir du 10 avril, la situation devrait s'améliorerD’après Cyrille Duchesne, les températures attendues normalement pour cette saison devraient faire leur apparition à partir du 10 avril. Ainsi, si les températures sont actuellement autour de 5 à 10°C l’après-midi, elles devraient "passer à 15°C" selon le prévisionniste.Mais peut-être cet épisode de froid excessivement long nous prépare-t-il à un été très chaud ?  Laurent Cabrol, journaliste météo à Europe 1, lui, y croit. "Un hiver froid plus intersaison froide, comme on le vit actuellement, peuvent présager des mois de juin et juillet chauds, voire très chauds", a-t-il expliqué au Nouvel Observateur. Une chose est sûre, "le printemps c'est pas pour maintenant", comme dit Planet.fr. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité