Après une nuit en garde à vue, le suspect arrêté jeudi à Disneyland avec deux armes de poing, des cartouches et un Coran dans ses bagages, a livré ses premiers mots aux enquêteurs.

Le scénario se précise dans l'affaire de l'homme qui a été arrêté jeudi à l'entrée du parc Disneyland Paris en possession de deux armes de poing et de cartouches. L'homme, inconnu des services de renseignements, est un Français de 28 ans qui habite à Paris dans le XIVe arrondissement. Il est co-gérant d'une brasserie parisienne et n'avait connu qu'une seule arrrestation pour "conduite sans permis". 

Lors de sa première nuit en garde à vue, l'homme a avoué avoir acheté illégalement ses armes, deux pistolets automatiques de calibre 7.65, il y a quelques années "pour se protéger". Il a dit "avoir peur pour sa sécurité". 

A lire aussi : Disneyland : des visites familiales pour cacher un trafic de drogue

L'homme était en déménagement

L'homme est actuellement en déménagement et aurait laissé toutes ses affaires chez sa mère, sauf les armes à feu. Il les avait donc sur lui alors qu'il allait passer un week end à Disneyland avec sa petite-amie. Après avoir pris la fuite, la jeune femme a été retrouvée et a confirmé la version de son compagnon.

Cependant, pas de précisions encore sur la présence d'un exemplaire du Coran traduit en français dans la valise du jeune homme. Aucun projet criminel n'a été identifié à ce stade. Alors que le suspect est toujours en garde à vue, d'autres perquisitions vont avoir lieu.

Publicité
Par ailleurs, le parc d'attractions collabore étroitement avec la police. "La sécurité de nos visiteurs et de notre personnel est notre priorité absolue", a déclaré François Banon, le vice-président chargé des relations extérieures à Disneyland Paris.

En vidéo sur le même thème : Un homme arrêté à Disneyland Paris avec deux armes : ce que l'on sait