Si vous souhaitez mettre à disposition votre maison ou appartement pour le tournage d'un film, n'hésitez pas. Des agences spécialisées se chargent de vous mettre en relation avec des sociétés de production. 

Avez-vous déjà pensé à louer votre bien immobilier pour le tournage d'un film ? Cette astuce est un bon moyen pour gagner un peu d'argent et pour rentabiliser un logement secondaire. Plusieurs agences en France se chargent de vous mettre en relation avec des sociétés de production. Ces dernières choisissent les biens qui les intéressent en fonction de leurs pojets audiovisuels : films, clips vidéo, séances photo...

Des biens très différents

Les sociétés de production cherchent toutes sortes de biens : les grandes maisons de campagne, les lofts mais aussi les petits appartements. "Il faut juste qu'il y ait assez de place pour accueillir toute l'équpe", explique Eglantine Rupied, responsable de l'agence Répertoire, située à Paris. En effet, pour un tournage de film, il faut compter une quarantaine de personnes. La hauteur de plafond doit être suffisante. Par ailleurs les camions de tournage doivent pouvoir stationner facilement près du logement. "Dans le quartier du Marais à Paris, ce n'est pas possible", a ajouté la spécialiste. 

François-Maurice Dalinval, cofondateur de l’agence Cinédécors et responsable des inscriptions propriétaires nous a expliqué qu'il n'est pas nécessaire que le bien soit esthétique. Les sociétés de production sont intéressées par des maisons "lambda." "Parfois, le lieu est moche, mais il correspond à la demande artistique." Idéalement, le bien doit être situé en Ile-De-France, mais l'agence Cinédécors s'intéresse aussi aux biens en Province. 

À lire aussi : Immobilier : découvrez le prix au m2 dans les grandes villes françaises

Comment procéder ?

Pour mettre en location votre bien, vous devez contacter l'agence de votre choix. "L'inscription s'effectue en ligne. Pour les particuliers, c’est gratuit dans les villes où l’agence est implantée comme à Lyon. Pour les régions où nous ne sommes pas présents, les propriétaires doivent payer un abonnement", explique François-Maurice Dalinval. Après leur inscription, ils font partie de la base de donnée consultable par les sociétés de production. 

"À l'agence Répertoire, les propriétaires téléphonent directement pour s'inscrire. Ils doivent nous dire où le logement se situe et sa superficie. Ils peuvent aussi nous envoyer deux ou trois photos. Ensuite je me déplace pour faire un reportage", précise Eglantine Rupied. Les sociétés de production se chargent ensuite de joindre les agences et les mettent en contact avec les particuliers des biens sélectionnés. 

Une équipe de tournage à la maison n'est pas de tout repos

Accueillir une équipe de tournage dans son appartement n'est pas simple. Les sociétés de production sont parfois amenées à changer la décoration de l'appartement, mais aussi la couleur des murs. Lorsque le film est terminé, l'équipe doit remettre tout en place et repeindre les murs au besoin. Pour ne rien oublier, "des photos de l'appartement sont prises avant le début du tournage", confie Eglantine Rupied.

Pour louer son bien, il faut respecter quelques conditions. Tout d'abord, vous devez être propriétaire de votre maison ou appartement. Par ailleurs, vous devez informer le voisinage car un tournage implique beaucoup de nuisances : le transport du matériel et des accessoires, beaucoup de passages des membres de l’équipe. Dans un appartement cela peut être plus compliqué que dans une maison. Certaines copropriétés interdisent d'ailleurs les tournages.

À lire aussi : Comment échanger sa maison ?

Quel est le tarif d'une location ?

Si la visite du logement se passe bien, un contrat de location est signé entre le particulier et la société de production. Celui-ci prévoit la souscription d'une assurance. "L’équipe de tournage ne rentre pas si l’équipe de tournage n’a pas d’assurance, mais dans la plupart des cas, il n’y a pas de problème", affirme Eglantine Rupied. Les termes du contrat doivent être très clairs pour que les propriétaires n'aient pas de mauvaises surprises. "Les gens doivent nous faire confiance", a-t-elle affirmé.

Le montant d'une location peut beaucoup varier. "Un lieu se loue entre 800 et 1200 euros par jour pour un shooting photo. Concernant le tournage d'un film, la rémunération peut aller jusqu'à 4 000 euros par jour pour une très belle maison", explique François-Maurice Dalinval. Lors du tournage, les propriétaires peuvent faire le choix de cohabiter avec l'équipe de tournage, mais "ça ressemble un peu à du camping", ajoute Eglantine Rupied.

Publicité
S'ils ne souhaitent pas rester, la production doit les reloger dans un hôtel. Il est souvent préferable d'aller vivre ailleurs car certains tournages demandent beaucoup d'organisation. "Un jour, une société de production était très intéressée par une maison et sa piscine, mais il fallait mettre une otarie, c’était donc assez compliqué pour changer l’eau car l’animal ne pouvait pas être dans une eau javellisée", confie François-Maurice Dalinval. 

En vidéo sur le même thème : Louer sa maison pour un film, c'est possible

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité