Michel Denisot, le présentateur emblématique du Grand Journal quitte l’émission après 9 ans de très bons et loyaux services. Canal+ lui a proposé de terminer en beauté, et de faire une dixième et dernière saison, mais l’animateur a refusé. Il explique pourquoi.

Michel Denisot l’a officiellement annoncé : il quitte le Grand Journal. L’émission phare de Canal +, qualifiée comme étant  "la plus belle réussite de l'histoire de la chaîne", sera toujours diffuser à l’antenne l’année prochaine mais sans son animateur emblématique. Dans un courrier électronique envoyé à tous ses collaborateurs, que PureMedias a pu se procurer, Michel Denisot a écrit avoir "décidé d’arrêter le 28 juin"  car sa "fonction de directeur de Vanity Fair commençait à (l’) occuper de plus en plus." Michel Denisot, en grand professionnel, a le goût du travail bien fait, et lier son métier de directeur du magazine Vanity Fair France, dont le premier numéro sortira le 26 juin et son activité au Grand Journal, représenterait une trop grosse charge de travail pour l’homme de 68 ans : "faire les deux aurait été au détriment de l'un et de l'autre et, comme vous, je n'aime pas faire les choses à moitié" a-t-il expliqué dans son e-mail d’adieu.

Des réponses aux rumeursToutefois, contrairement aux rumeurs, Michel Denisot n’a pas été viré de Canal. La direction lui a laissé le choix et lui a proposé de faire une dixième et dernière saison, mais l’animateur a refusé et a "choisi d'arrêter maintenant après une année réussie." 

Qui pour le remplacer ?Passer après Michel Denisot à la présentation du Grand Journal représente un véritable défi. Alors qui pour remplacer "le maître" ? La chaîne a été contactée par plusieurs médias et pour l’instant aucun nom n’a été officiellement communiqué. Cependant, il se dit sur les plateaux télés et sur internet que la liste des prétendants serait longue. Antoine de Caunes, Daphné Bürki,  Maïtena Biraben ou encore Ali Badou sont les noms qui ressortent le plus souvent.

Publicité
Il reviendra !Pas de panique pour les fans de Michel Denisot, "les César, Cannes et d'autres événements exceptionnels (lui) seront confiés par la chaine dans les années à venir." Il a conclu sa lettre d’adieu par "on va finir en beauté, ce mot qui vous va si bien." Toujours aussi classe, Michel Denisot.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité