Pour ceux qui travaillent en plein mois d’août, ils pourront souffler le lundi 15 août. Ce jour est férié depuis près de 400 ans. Explications.

Pour ceux qui ignorent pourquoi le 15 août est férié, remontons au XVIIème siècle. Le roi Louis XIII, frustré de ne pas avoir d’héritier, se tourne vers la Vierge Marie. Il prie pour que son épouse, Anne d'Autriche, donne naissance au futur roi. C’est ainsi, que le 15 août, Louis XIII appelle tous ses sujets à organiser des processions dans les paroisses, en l’honneur de la Vierge.

A lire aussi – Retour des fortes chaleurs pour le week-end du 15 août

Aujourd’hui, un simple jour de repos pour beaucoup de Français

Comme l'explique Le Figaro, un an plus tard, le 5 septembre 1638, l’héritier tant attendu naît enfin : Louis XIV. Son père décide alors que le 15 août devient une véritable fête mariale, mais aussi le jour de la fête nationale jusqu’en 1880. Le 14 juillet prendra ensuite le relai. Le 15 août restera, lui, un jour férié.

Mais l’origine du 15 août, où les catholiques fêtent l’Assomption et la montée au ciel de Marie, daterait en réalité du Ve siècle. Il marquerait la consécration, à Jérusalem, de la première église dédiée à la Mère de Dieu. Historiquement, le 15 août est chômé en France afin de permettre aux croyants d’aller à l’église. De nombreux pèlerinages (comme à Lourdes) ont lieu lors de la célébration de l’Assomption.

Publicité
Cependant, avec la tradition religieuse qui s’affaiblit de nos jours, de nombreux Français oublient la signification de cette journée. Le 15 août représente pour beaucoup un simple jour de repos.

A noter que l’Assomption est fêtée dans de nombreux pays catholiques, comme en Italie, Espagne ou Pologne. 

Vidéo sur le même thème : Des commerçants pénalisés pour avoir choisi de ne pas travailler un jour férié

Publicité