La France est "gay", la Belgique "ennuyeuse", ou l'Allemagne "riche"... Ces qualificatifs sont des suggestions apportées par Google lorsque l'on tape le nom d'un pays dans la barre de recherche du géant d'Internet.

© Twitter / Randal Olson

Google est le moteur de recherches le plus utilisé à travers le monde. Lorsque l'on tape un mot sur la barre de recherches, un système d' "autocomplétion" permet de faire gagner du temps aux internautes en émettant des suggestions. Par exemple, si vous tapez "général" dans Google, le programme propose dans un premier temps "général de Gaulle". Partant d'un constat similaire, un étudiant américain a trouvé les stéréotypes concernant les populations européennes grâce à Google.

A partir d'un ordinateur dont l'historique des recherches était vide Randal Olson a tapé "Why is (nom du pays) so", soit "pourquoi (nom du pays) est tellement", dans Google. L'étudiant s'est interessé à ce que le géant américain d'Internet proposait comme requêtes à propos des pays d'Europe. Les résultats sont étonnants (voir photo de l'article).

La France est "gay"

La première proposition de Google lorsque l'on vise la France est le mot "gay", peut-être en raison de la médiatisation du débat sur le mariage pour tous. Les quatres mots qui succèdent à "gay" sont "hated" (détesté), "popular" (populaire), "famous" (célèbre) et "dirty" (sale).

Publicité
De plus, la majorité des anciens pays soviétiques sont associés au mot "pauvre". La Russie est "big" (gros), la Suède "heureuse". l'Autriche, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Suisse sont "riches". La belgique devient "ennuyeuse", l'Italie "raciste", l'Espagne "vide", l'Irlande "verte".

A voir également : les Google glass