Invité de C à vous sur France, Alain Delon a suscité de vives réactions chez les internautes qui se sont enflammé sur Twitter après les propos de l’acteur sur l’homosexualité et le mariage gay.

capture d'écran

Pour sa première aux commandes de C à vous, Anne-Sophie Lapix recevait Alain Delon. Une présence qui a déchaîné les internautes sur Twitter après les propos de l’acteur sur l’homosexualité. Revenant sur une interview qu’il avait accordée au Figaro magazine en juillet dernier, Anne-Sophie Lapix le cite et lui demande ce qu’il entendait par « Il y a moins de mecs parce que de plus en plus de femmes sont devenues des hommes ».

« On est là pour aimer une femme »Alain Delon exprime alors une nouvelle fois son point de vue. « Il n’y a plus de différences, il n’y a plus de respect maintenant, je suis désolé de la dire » commence-t-il. « Moi j’ai rien contre les gays qui se mettent ensemble » déclare l’acteur avant d’être interrompu par Anne-Sophie Lapix. « Si, vous disiez que c’est contre-nature » le coupe-t-elle. « Bah oui c’est contre-nature, je suis désolé, c’est contre-nature » lui répond Alain Delon. « On est là pour aimer une femme, pour courtiser une femme, on n’est pas là pour draguer un mec ou se faire draguer par un mec. Enfin, c’est autre chose… » ajoute-t-il.

Publicité
« Qu'ils se marient entre eux, je m'en fous complètement »Des propos qui ont fait bondir les internautes sur Twitter, où les réactions et commentaires ont déferlé sur le réseau social. A la fin du repas, Anne-Sophie Lapix a voulu clore le sujet et mettre fin à la polémique. « Je tiens à préciser que ce que vous avez dit tout à l'heure, l'union contre-nature a enflammé Twitter, beaucoup de gens réagissent, on ne va pas refaire le débat, mais comprenez que ça puisse choquer que vous disiez que l'homosexualité est contre-nature, même votre fille a semblé surprise » indique la journaliste. « Je n'ai jamais dit homosexualité ! » lui répond Alain Delon.  « Moi, qu'ils se marient entre eux, je m'en fous complètement, ce que je ne veux pas c'est qu'ils adoptent ! Voilà, terminé ! »