L’Académie des César a annoncé la liste des nominés de sa 41e cérémonie. Une liste qui interpelle par sa blancheur saisissante, alors que l’absence de comédiens noirs nominés aux Oscars fait polémique à Hollywood.

Camille Cottin, Quentin Dolmaire, Diane Rouxel, Benoît Magimel…Ces noms sont sur la fameuse liste des nominés de la 41e cérémonie des César 2016, prévue le 26 février prochain. Et comme presque tous les autres noms de cette liste, ils appartiennent à des comédiennes et comédiens de type caucasien. Un constat plutôt embarrassant, alors qu’Hollywood fait depuis plusieurs jours son mea culpa sur l’absence d’artistes noirs nommés aux Oscars.

La polémique raciale des Oscars a déjà entrainé de vives réactions de la part des acteurs et réalisateurs. Spike Lee, Jada Pinkett Smith et George Clooney, par exemple, dénoncent l'absence de diversité, alors que Charlotte Rampling, elle, parle de racisme anti blanc. Kristen Stewart, pour sa part, trouve ce débat totalement "ennuyeux".

Pourtant, depuis la création du prix, seuls 1,2% des oscarisés sont noirs, soit 36 sur 2 947 récompenses décernées, toutes catégories confondues. En France, avec les César, ce n’est guère mieux.

A lire aussi : Scandales, rires et émotions : les meilleurs moments des César

Deux récompensés en dix ans

Depuis 2005, d’après Métro News, sur les huit catégories principales - les distinctions d’acteurs, de réalisateurs et du meilleur film - seulement deux personnes noires ont reçu la petite statuette : Omar Sy, élu meilleur acteur en 2012 et Abderrahmane Sissako, récompensé en tant que meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario original en 2015. A ces deux césarisés, on peut la catégorie du César d’honneur, détenu par Will Smith en 2005 : voilà donc trois personnes noires qui ont eu la chance d’avoir un prix aux César.

Pour ce qui est des nominations, seulement dix personnes d’origine afro antillaise ont été sélectionnées sur les 479 nominés entre 2005 et 2015, soit 1,6%.

La traversée du désert

Sur du plus long terme, en 40 ans, seuls deux comédiens ont été récompensés : Isaac de Bankolé a remporté le trophée du meilleur espoir masculin en 1987 pour Black Mic-Mac, puis Omar Sy en 2012, pour Intouchable.

Publicité
"De 1976 à 2000, les acteurs issus de la diversité représentent 0% des nominations", résume Louis-George Tin, le président du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires), cité par Métro News. "Depuis, ils représentent 2% des nommés. C'est mieux mais c'est long. Trop long. C'est pourquoi nous avons d'ores et déjà demandé rendez-vous à l'Académie des César, mais aussi à la ministre de la Culture Fleur Pellerin, pour proposer une réforme du collège des votants, dans la veine de celle qui vient d'être décidée aux Oscars".

Vidéo sur le même thème : Et les nominés aux Oscars sont...