La météo de "TF1" est dans le viseur de Hervé Morin, le président de la Normandie. Il repproche à la chaîne de donner une vision négative de sa région... trop souvent sous la pluie.

Dans une lettre datée du 12 septembre adressée au PDG de TF1, Hervé Morin, président du Conseil régional de Normandie, accuse la chaîne de mettre trop en avant le climat de Cherbourg dans son émission météo. Selon lui, le temps de la ville n'est pas du tout représentatif du reste de la région.

"De par sa situation géographique, la presqu'île du Cotentin constitue un point plutôt froid et pluvieux, et ne reflète pas la réalité du climat normand", précise-t-il dans sa missive, reprise par le Huffington Post. Il propose de préférer à Cherbourg les villes de "Granville, Avranches ou Caen". Ce n'est pas le patron de la chaîne qui lui a répondu... mais Évelyne Dhéliat en personne !

À lire aussi – Les Normands ont-ils de l'ADN de Viking ?

Remplacer Cherbourg ? Pas de problème !

Avec beaucoup de diplomatie, la présentatrice a convenu que "remplacer la ville de Cherbourg (...) ne pos(ait) a priori pas de problème". Elle lui a ensuite indiqué qu'une "mise en place technique" serait nécessaire, mais a assuré qu'elle serait effectuée "dans les plus brefs délais".

Publicité
La lettre s'achève sur un ton amusé : "En espérant ainsi ne pas trahir la douceur normande..." Selon Normandie Actu, Hervé Morin s'est fendu de la même lettre pour les PDG de France TV, de Canal+ et de BFM TV.

Vidéo sur le même thème – Evelyne Dhéliat perturbée par un souci technique sur TF1

Publicité