L’affaire avait fait couler beaucoup d’encre l’été dernier : le roi d’Arabie Saoudite faisait privatiser une plage du littoral français pour venir passer des vacances en toute tranquillité. Un an après, le souverain est-il revenu ? Les vacanciers ont-ils repris leurs habitudes ?

En août 2015, cette affaire était sur toutes les bouches. Le roi d’Arabie Saoudite venait passer une semaine de vacances dans sa résidence de Vallauris et, pour plus de tranquillité, faisait privatiser la plage publique se trouvant juste en dessous. Aussi, et toujours dans l’objectif d’atteindre un plus grand confort et une plus grande quiétude, le souverain faisait couler une dalle de béton pour en bloquer l’accès aux badauds, et faisait installer un ascenseur privatif le menant directement de son château dans les Alpes-Maritimes à la plage. Autant de mesures qui avaient soulevé une vive polémique en France, et même à l’étranger.

"On a peur qu’il revienne encore cette année"

Un an après, la polémique est désormais éteinte. Les vacanciers ont même repris leurs habitudes sur cette plage. Et certains n’ont pas attendu longtemps. "Dès le lendemain matin (après le départ du roi d’Arabie Saoudite), on a repris nos habitudes. On ne va jamais ailleurs car ici, c’est notre ponton", a raconté une autochtone à Nice-Matin. Et même si pour le moment, le roi d’Arabie Saoudite n’a pas annoncé qu’il reviendrait cet été, les estivants ne cachent pas leur appréhension.

Publicité
"On a vu qu’ils avaient installé de nouveaux grillages dans sa résidence donc on a eu peur qu’il revienne encore cette année", a confié l’un d’entre eux au journal qui souligne que les résidents "ne céderont pas leur coin de paradis une semaine de plus".

Vidéo sur le même thème : Eté 2015 à Vallauris : une plage publique interdite d'accès durant les vacances du roi saoudien

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité