Pendant ses vacances dans les Alpes-Maritimes, la famille royale saoudienne pourra non seulement profiter d’une plage privatisée mais aussi d’un élévateur pour accéder directement au bord de mer depuis sa villa.

La polémique ne semble pas près de désenfler. Mardi, la préfecture des Alpes-Maritimes a en effet annoncé qu’elle avait autorisé la construction d’un élévateur et d'escaliers reliant la villa de la famille royale saoudienne à une plage de Vallauris qui se trouve juste en bas.

Ainsi, le souverain et ses proches pourront non seulement profiter d’une plage normalement publique mais exceptionnellement interdite au public pour leurs vacances, mais aussi d’un accès direct au bord de mer. La préfecture a par ailleurs indiqué que les travaux d’aménagements spécialement autorisés pour leur venue comprenaient également la réfection d’un ponton et la pose de structures en bois, cette fois-ci pour permettre au roi d’Arabie Saoudite et sa famille de circuler plus facilement jusqu’au bord de mer.

Tout sera ensuite entièrement démontéDe quoi alimenter la polémique autour de la privatisation de cette plage. En effet, alors que la loi française interdit de privatiser entièrement une plage – d’en bloquer l’accès aux piétons – le roi d’Arabie Saoudite aurait profité d’un accord exceptionnel après avoir fait valoir l’argument de sa sécurité et de celle de ses proches.Ce qui suscite de vives critiques.

A lire aussi –Plage privatisée dans le Sud : que dit la loi ?

Publicité
Tous les travaux d’aménagements devraient ainsi être terminés d’ici samedi, date d’arrivée des vacanciers. Tout sera ensuite entièrement démonté après leur départ, fixé au plus tard le 20 août, a assuré le sous-préfet de Grasse.

Vidéo sur le même thème : Vallauris : une plage publique interdite d'accès durant les vacances du roi saoudien