Situé dans l’Eure, l’immense moulin du couple Balkany intrigue de nombreux curieux. Un journaliste du "Journal du Dimanche" a pu se faire une petite idée de l'intérieur de la résidence...

Une demeure autant magnifique que mystérieuse. C’est ainsi que l’on peut définir le moulin des Balkany. Située à Giverny, dans l’Eure, cette bâtisse remonte au XIXe siècle. Cet immense domaine s'étend sur un impressionnant terrain de 3,5 hectares.

Court de tennis, piscine, petite rivière...

La "supposée" résidence du couple controversé de la scène politique intrigue surtout depuis août 2015, lorsqu'elle a été observée de près par la justice dans le cadre de l'enquête sur l'origine de la fortune des Balkany. "Supposée", car Patrick et Isabelle Balkany assure qu'ils ne sont plus propriétaires de la résidence depuis 1997, après l'avoir transmise à leurs enfants.

Comme l'indique Paris-Normandie, on retrouve un jardin "taillé au cordeau" avec tout pour plaire : court de tennis, piscine, parc, hamman, salle de gymnastique et "une passerrelle japonaise" qui enjambe une petite rivère, l'Epte. Cette dernière traverse, tout simplement, la propriété. 

Si l'extérieur ne réserve plus vraiment de surprises, l'intérieur est beaucoup moins connue. Pourtant, la maison mérite une visite, puisqu'elle s'étend sur un total de 1 000 m2 avec quatre niveaux et une dizaine de chambres...

"Des têtes d'antilopes et animaux à cornes"

Laurent Valdiguié, rédacteur en chef des cellules Société et Investigation au Journal du dimanche, a pu se faire une idée de l'intérieur. Le journaliste, qui publie cette semaine L'enquête Balkany, a obtenu pour son ouvrage de nombreux documents confientiels de la police. Dans ceux-ci, on retrouve une description très précise du moulin, qui faisait objet d'une perquisition le 29 janvier 2014.

Les policiers, menés par leur capitaine Christophe Boulanger, ont pris de nombreuses photos du magnifique site. A l'intérieur, on trouve une "baignoire ancienne avec robinetterie en cuivre", des tableaux de Picasso, Dufy ou encore Miro. Sans oublier "de nombreux trophées de chasse", "des têtes d'antilopes et animaux à cornes".

Une montre "entourée de diamants"

Et pour couronner le tout, il y a aussi la présence d'un mini casino ! "Sur la mezzanine, des tables de jeu. Une avec roulette et quatre tabourets noirs, tournés en direction d’un seul qui fait le banquier (...). Une autre table, noire elle aussi, doit servir pour des parties de poker".

Visite terminée ? Loin de là. Comme le relate toujours Paris-Normandie, dans le bureau de Patrick Balkany figure une lettre encadrée du général du Gaulle datée du 16 janvier 1952. Comment ne pas mentionner aussi ce "grand coffre noir haut de près de deux mètres", à l'intérieur de laquelle Patrick Balkany cache une collection de montres de grand luxe. Rolex, Bulgari, Boucheron, Cartier, Chaumet... elles sont 22 au total, avec notamment une Patek Philippe "qui semble entourée de diamants". Et bien plus encore...

Publicité
Le couple Balkany aurait acheté le moulin au début des années 80. Selon les économistes de la construction, appelés par le juge d'instruction, les travaux auraient coûté l'équivalent de 767 283 euros. 

Vidéo sur le même thème : Ecoutez le nouveau coup de sang de Patrick Balkany ! 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité