Des photos de l’ex-compagne de François Hollande traitées avec le logiciel Photoshop ont largement fait réagir les internautes mardi.

Les photos de Valérie Trierweiler publiées mardi dans le magazine japonais Richesse ont largement fait réagir les internautes. Très blonde et paraissant beaucoup plus jeune que d’ordinaire, l’ancienne compagne de François Hollande était méconnaissable. Celle-ci en a d’ailleurs rajouté une couche en publiant une photo où l’on peut la voir danser au Champ-de-Mars à Paris. La légende indique : "Hé les amis, j'ai 50 ans mais je suis en forme ! Attention photo réalisée sans trucage et sans Photoshop". Un clin d'oeil adressé à ceux qui s'étaient moqués d'elle en la suspectant de vouloir paraître plus jeune.

 

A lire aussi - Découvrez le nom donné à Valérie Trierweiler dans une BD

L'ancienne journaliste à Paris-Match fait également référence aux accusations de trucage de ses photos dont elle avait fait l'objet. En effet, les internautes avaient largement commenté ce changement de look et s'interrogeaient sur une éventuelle utilisation du logiciel Photoshop. Utilisation que Valérie Trierweiler a confirmé sans complexe par la suite.

 

Son coiffeur est à l'origine du changement de look

Publicité
Dans une interview accordée à Richesse, Guillaume Sergenti, le coiffeur parisien de Valérie Trierweiler, a avoué être à l’origine du changement de look. "J’ai opté pour un blond très doré, très naturel, qu’elle avait déjà sur les pointes. J’ai aussi raccourci ses cheveux de dix centimètres pour donner plus de dynamisme à la coiffure. Elle a gagné en luminosité et en douceur, ce qui lui va bien", a-t-il notamment expliqué.

En vidéo sur le même thème - François Hollande, un peu gêné, parle de la photo avec Valérie Trierweiler dans son bureau