Lundi soir, l’ancienne ministre de l’Ecologie a monté les célèbres marches rouges du Festival de Cannes. Une présence qui en a surpris plus d’un. Découvrez pourquoi la politicienne se trouvait au milieu des célébrités. 

©AFP

AFP

 

Ségolène Royal au Festival de Cannes. La scène qui a eu lieu lundi soir a eu de quoi surprendre : pourquoi une ancienne ministre de l’Ecologie se trouvait-elle sur la Croisette au milieu des célébrités internationales ? En réalité, elle était invitée à la projection du film "Une suite qui dérange : le temps de l’action" présenté hors compétition et dans lequel joue le héros du climat, l’Américain Al Gore. L’ancien vice-président des Etats-Unis faisait ainsi son retour à Cannes pour présenter un nouveau film dénonçant le réchauffement climatique. Sorti il y a dix ans, le premier s’intitulait "Une vérité qui dérange" et avait "fortement contribué à éveiller les consciences sur la rapidité du réchauffement de la planète", rappelle Paris Match.

Ségolène Royal était apprêtée comme une star 

C’est donc en sa qualité d’ancienne ministre de l’Ecologie que Ségolène Royal s’est présentée lundi soir. Et si la politicienne est davantage habituée aux tailleurs-chemisiers qu’aux robes de gala, force est de constater qu’elle s’est pliée avec brio aux règles de la Croisette. Face aux photographes, elle est en effet apparue vêtue d’une robe longue noire agrémentée d’une étole fushia posée sur le devant de son cou, coiffée et maquillée comme une star.

A lire aussi -Quand Aurélie Filippetti faisiat la star au Festival de Cannes

Publicité
En 2014, Aurélie Filippetti avait elle aussi provoqué la suprise en se rendant au Festival de Cannes. L'hebdomadaire satirique avait même rapporté qu'elle aurait empêché sa collègue Fleur Pellerin, alors en charge du Commerce Extérieur, de s'y rendre. 

En vidéo - Ségolène Royal monte les marches à Cannes

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité